Fairphone, le téléphone équitable, récolte 9 millions d’euros de fonds participatifs

Publié le par Notre Terre

Fairphone, le téléphone équitable, récolte 9 millions d’euros de fonds participatifs

En dehors de vivre sans téléphone, ce que peu semblent enclins à concéder, le Fairphone est sans doute l’alternative la plus « éco-équitable » qui existe à ce jour en matière de smartphone. La seconde version du téléphone, lancée cet été, semble avoir conquis son public. La campagne de crowdfunding lancée cet été a généré près de 9 millions d’euros !

 

Les grandes marques de la téléphonique peuvent trembler, les alternatives à ce secteur, réputé pour ses impacts écologiques et l’esclavagisme moderne, remportent un succès grandissant. C’est du moins ce que semble démontrer l’aventure Fairphone, le premier téléphone alternatif conçu par une entreprise sociale Néerlandaise. Après un premier succès en 2013 avec 60 000 téléphones distribués, la petite société avait annoncé le 16 juin dernier la sortie d’une nouvelle version, plus performante et plus engagée encore.

 

Après deux mois de financement participatif, le succès fut à nouveau au rendez-vous. Plus de 17 000 consom’acteurs ont participé à l’opération en pré-commandant un Fairphone 2, générant plus de 9 millions d’euros de fonds. Une somme largement suffisante pour remplir les engagements de l’équipe Fairphone, à savoir l’investissement dans une technique de production équitable pour les travailleurs depuis l’extraction jusqu’à l’assemblage. Car c’est tout l’intérêt de la chose : démontrer qu’il est possible de produire une technologie de manière juste en limitant les externalités négatives de manière significative.

 

En matière de service après vente, le Fairphone 2 est conçu de manière modulable afin d’être totalement réparable. Grâce à des tutoriels gratuits et la vente facilitée de pièces détachées, il sera simple de réparer son smartphone pour lui donner une meilleure longévité. De quoi satisfaire nombre de « consommateurs responsables » qui aiment faire durer le plaisir. Restera à lutter contre l’obsolescence perçue, irrationnelle par nature, qui nous pousse à rester au top de la mode. En outre, Fairphone prévoit de collaborer avec des développeurs pour offrir aux utilisateurs un choix et un contrôle plus importants sur leur système d’exploitation.

 

« Ensemble, avec notre communauté, nous changeons la manière dont les choses sont produites ! » expriment les responsables du projet. Pour Fairphone, ça passe notamment par une transparence totale, avec les bons, comme les moins bons côtés d’une fabrication. Ainsi, sur leur site, on peut découvrir des photographies des usines, des travailleurs, des lieux d’extractions de minerais, des laboratoires, etc… Un pari risqué que l’entreprise sociale, droit dans ses bottes, n’a pas peur de prendre. Reste à observer l’évolution de l’idée sur le long terme, si les consommateurs osent l’aventure. Loin d’être un objet de grande consommation, leur téléphone n’est disponible que dans leur e-boutique jusqu’à épuisement du quota. Plus de détails sur le site officiel.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article