Pour sauver un arbre millénaire de l’abattage, elle s’installe dedans pendant deux ans

Publié le par Notre Terre

Pour sauver un arbre millénaire de l’abattage, elle s’installe dedans pendant deux ansPour sauver un arbre millénaire de l’abattage, elle s’installe dedans pendant deux ans

 

 

En Californie, dans un arbre millénaire haut de 60 mètres, Julia Butterfly Hill s’est construit un abri afin d'empêcher son abattage. Retour sur un pari fou démarré il y a près de 20 ans.

 

Sauver Luna, un arbre millénaire, voilà l’idée maîtresse à l’initiative de Julia Butterfly Hill. Du haut de ses vingt-trois ans, elle s’est arrangée pour préserver un séquoia de 60 mètres de hauteur. L’arbre californien surplombe la ville de Stafford.

Après avoir subit un accident traumatique, la jeune fille se tourne vers la nature en guise de réadaptation. Au cours de ses promenades, elle a aiguisé son rapport à l’environnement, alors, à l'annonce de la démolition du séquoia par la compagnie Pacific Lumber, elle s’est dédiée à sa sauvegarde et s'est lancée dans une vie de combat, consciente que l'avenir se prépare en respectant les aînés (cf photo - respect your elders).

 

Les premiers pas d'une désobéissance civile

 

Le 10 décembre 1997, Julia s’est donc installée à 50 mètres de hauteur dans une tente fixée au séquoia. Elle devait y rester deux semaines, elle y vivra 738 jours. Julia s’accroche à Luna pour empêcher sa destruction et défendre la forêt. « Il en va de la santé de l’homme » et pour Julia c'est vital. Le 18 décembre 1999, Pacific Lumber, auparavant décidé à abattre l’arbre, revient sur sa décision et s’engage pour la protection de Luna et du parc alentours. Cet accord fait descendre Julia de l’arbre.

En 2000, une partie du tronc de l’arbre a été malgré tout coupée par un individu muni d'une tronçonneuse. Julia, qui entretient une relation fusionnelle avec le séquoia, décide de le soigner avec de l’argile et des herbes. Des soins efficaces qui permettent à Luna de reprendre la forme.

 

Des avancées pour la biodiversité

 

À la suite de ces événements, Julia crée l’ONG Circle of Life en 2002. Une initiative plein de sens qui encourage la biodiversité et propose des conférences, festivals, workshops autour de l’environnement, l’écologie, la place de l’homme dans la nature. Circle of life a fait émerger un programme What’s Your Tree (Quel est ton arbre) destiné à des groupes pour amener chacun à prendre conscience de son pouvoir sur la terre. En 2012, l’association a impulsé une autre initiative, celle de remettre des graines de plants à chaque personne engagée dans un mouvement éco-responsable, au travers du Pollination Project (projet de pollinisation).

 

Sur son site Internet, Julia Butterfly rappelle : « L’origine du mot courage vient du mot français “coeur” et c’est de là que provient le véritable courage ». La militante invite à être à l’écoute de son coeur et connecté à son environnement, un premier pas bénéfique pour l’homme et la planète.

Source : biolaune.com

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Josiane balasko 26/01/2016 17:42

bonjour,
donc quand j’achète un meuble ikea, j'ai une chance sur 3 de tombé sur un reste de militant écologiste ... c'est lourd !

Notre Terre 27/01/2016 08:00

Quel humour!