Alsace : la grogne monte contre les compteurs Linky d'ERDF

Publié le par Notre Terre

Alsace : la grogne monte contre les compteurs Linky d'ERDF

 

 

Les compteurs dits "intelligents" d'ERDF provoquent une levée de boucliers. Les associations pointent du doigt des ondes électro-magnétiques potentiellement cancérigènes. Le Groupe Santé Colmar fait signer des pétitions. A Kaysersberg- Vignoble le conseil municipal a voté contre à l'unanimité.

 

Depuis décembre 2015, 5 000 compteurs Linky ont pour l'instant été installés en Alsace, selon ERDF, surtout dans la région de Mulhouse. Des compteurs qui posent des questions sur le dangerosité. Certaines associations pointent du doigt des ondes électro-magnétiques qui peuvent provoquer des cancers. Faux, répond ERDF, qui conteste et qui précise qu'une étude d'un cabinet indépendant est actuellement menée sur ces fameux compteurs dits 'intelligents", elle sera rendue en fin d'année.

 

La contestation s'organise à Colmar

 

A Colmar, le Groupe Santé Colmar,  dénonce des dangers pour la population. L'association fait d'ailleurs en ce moment circuler une pétition, qu'elle remettra au préfet dans les mois qui viennent. Les compteurs Linky devraient être installés d'ici 2017 dans les foyers colmariens. Pour Ginette Dif, la président de l'association:" Le Linky risque de nous apporter encore plus d'ondes dans notre maison. Il risque dans les années à venir, y avoir encore plus de personnes électro-sensibles," Ginette Dif s’appuie sur des études réalisées par des scientifiques et des journalistes.

Jean-Luc Spaeth, le directeur territorial d'ERDF lui répond: " il n'y a pas de danger pour la santé, le compteur Linky utilise la technologie qui s'appelle le courant porteur en ligne. Cette technique existe depuis 1950, on utilise ce système pour envoyer des signaux entre les deux tarifs heures pleines et heures creuses."

 

A Kaysersberg-Vignoble, les élus ont dit non à l'unanimité

 

C'était le 22 février dernier, lors d'une délibération du conseil municipal de Kaysersberg-Vignoble, les 53 élus ont voté contre l'installation des compteurs Linky dans la commune nouvelle. Le maire Henri Stoll précise :" je ne veux pas que l'on m'impose des ondes sur les trois communes. J'estime que je suis libre de dire que dans ce lieu là, il n'y aura pas d'ondes. Je ne veux pas qu'ERDF installe ses compteurs ici." Kayserberg-Vignoble fait donc partie des 65 communes qui ont refusé le Linky.

 

France Bleu

Commenter cet article