14 janvier 2017 6 14 /01 /janvier /2017 08:59

Le time-lapse d'un nuage de pollution à Pekin, il dure en réalité 20 minutes

A la fin de l'année cela nous donne le chiffre vertigineux de 1.460.000 personnes mortes des causes directes de la pollution; c'est presque deux fois la population de Marseille qui disparait de la surface du globe chaque année.

 

Je vous prie d'excuser cette réflexion macabre mais j'ai l'impression que la pollution générée par ce grand pays est devenue l'unique régulateur démographique. La Chine a crée le plus grand foyer de peuplement humain au monde mais ni les guerres, ni les maladies qui autrefois régulaient l'espèce n'arrivent à faire baisser la démographie. La Chine se détruit de l'intérieur et cela arrange bien l'occident qui a fait de ce pays l'atelier du monde et qui par la même se tient très éloigné des conséquences environnementales qu'il a lui même entretenu.

 

On voulait un père noël asiatique à bas coût, maintenant il faut en payer les conséquences.

Partager cet article

Published by Notre Terre
commenter cet article

commentaires

jdd 12/02/2017 08:36

Oui ça fait peur cette pollution