Environnement / droits des animaux : l'injuste différence entre ce que veut le peuple et ce que décide l'Etat

Publié le par Notre Terre

Environnement / droits des animaux : l'injuste différence entre ce que veut le peuple et ce que décide l'Etat

Cette capture d'écran faite aujourd'hui me procure une joie certaine, je me dis en effet que l'être humain dans sa grande majorité est bon. La plupart des personnes qui ont répondu à ce sondage ont exprimées massivement leur désir de ne plus voir d'animaux sauvages dans les cirques.

Le philosophe utilitariste australien Peter singer racontait ceci à propos des cirques :

"Quand les enfants voient les animaux dans un cirque, ils apprennent que les animaux existent pour nous amuser. Au-delà de la cruauté qu'impliquent l'entrainement et le confinement de ces animaux, l'idée que nous devrions profiter du spectacle humiliant d'un éléphant ou d'un lion utilisé pour effectuer des tours de cirque montre un manque de respect pour les animaux en tant qu'individus."

 

Le cirque est pour moi la forme d'anthropocentrisme la plus évidente qui soit, comment peut-on tirer du plaisir à payer pour voir des animaux sauvages à la botte de l'homme? Le Lion du haut de sa magnificence est réduit à l'état de chat domestique stressé par les  cris du public et les injonctions de son "maître".

 

Mais revenons un instant sur ce sondage. Il est certes encourageant de voir une majorité d'individus voulant ne plus voir d'animaux sauvages dans les cirques mais dans le même temps, ils sont toujours là, ces animaux sont malgré tout encore dans leurs cages. Si notre démocratie avait été bien construite, nos énarques mérovingiens voleurs de biens et de démocratie appliqueraient sans discuter la volonté du peuple.

 

Ce sondage fait écho sur la très large proportion de français refusant la culture des OGM sur nos sols et pourtant ils sont toujours là, ces abominations mutantes sont toujours dans nos champs. 8 français sur 10 n'en veulent pas.

 

Né en cage et rêvant de liberté.

 

Allez-y riez maintenant! Allez donner votre argent pour applaudir la sinistre décadence de l'homme, la triste marche des animaux, riez! Riez! Venez voir de vos yeux l'animal soumis.

 

Non, donnez votre argent pour de nobles causes. L'argent n'a pas d'odeur parait-il, mais utilisez  votre billet de 10€ pour aller au cirque et il aura l'odeur de la cendre et de la mort.


 

Commenter cet article