9 mai 2017 2 09 /05 /mai /2017 07:14
La plus grande ferme solaire au monde verra le jour en Australie en septembre

 

Pour endiguer les émissions de carbone et trouver une solution aux coupures de courant récurrentes dans le pays, l’Australie se dote de la plus grande centrale solaire au monde. Les travaux commencent cet été.

 

L’Australie du Sud fait face à des séries de coupure de courant qui paralysent la région et qui, en septembre dernier, avaient déclenché un grand débat politique à propos de la dépendance de l’État aux énergies renouvelables.

 
Le milliardaire Elon Musk, en sauveur, avait promis de régler le problème en seulement 100 jours en installant une ferme de batteries atteignant 100 mégawatts, c’est-à-dire la puissance dont à besoin l’Australie Méridionale pour ne plus subir ces coupures. 
 
Mais une entreprise semble avoir vu encore plus grand que le dirigeant de Tesla. En effet, Lyon Group, entreprise australienne spécialisée dans les énergies renouvelables, va développer la plus grande ferme solaire du monde en Australie.
 
 

Un projet titanesque

 

Cette dernière sera dotée à terme de 3,4 millions de panneaux solaires et d’1,1 million de batteries. Elle permettra de générer une puissance de 330 mégawatts, l’équivalent d’une grosse centrale à gaz, et de stocker 100 mégawatts sur place. C’est la particularité du projet que d’avoir les panneaux solaires et les batteries au même endroit.  
 
La construction de ce complexe baptisé "Riverland Solar Storage", situé non loin de la ville d’Adélaïde en Australie Méridionale, débutera dès cet été. Il serait opérationnel dès septembre 2017, avec, dans un premier temps, 20 mégawatts de panneaux solaires et deux mégawatts de batteries lithium. L’électricité produite sera en partie revendue sur le réseau, et en partie stockée sur place.

 
Fin 2017, cette ferme solaire devrait être composée de 100 mégawatts de panneaux et de 20 mégawatts de batteries. Des premiers tests seront également réalisés, de manière à évaluer les performances du parc. Le climat très aride de la région, digne de l'enfer pour l’homme, pourrait bien être un paradis pour l’énergie solaire.
 
Ce projet coûtera un milliard de dollars, dont 140 millions seront injectés par le gouvernement australien. Le reste financé par des investisseurs privés. Une première, qui pourrait encore accélérer le développement de l'énergie solaire dans le monde. 
 
Source : wedemain.fr

Partager cet article

Published by Notre Terre
commenter cet article

commentaires