4 juin 2017 7 04 /06 /juin /2017 12:56
Une centrale solaire capable de potabiliser des millions de litres d'eau de mer

 

 

La Californie a un besoin en énergie et en eau potable colossale pour sa population. Un concours a été lancé en 2016 : le "Land Art Generator Initiative design competition". Le finaliste a imaginé une usine à énergie solaire pour dessaler l'eau de mer par électromagnétisme. Installée au large de Santa Monica, elle produirait de l'eau potable pour toute la ville.
Elisabeth Monoian, l'une des cofondatrices du concours, affirme que l'édition 2016 a été un moment important pour la Californie.

 

Elle rappelle que l'accord sur le climat de Paris de la COP 21 a uni le monde autour d'un même objectif : limiter le réchauffement climatique à 1,5 à 2 °C maximum. Cela exige un investissement massif dans les infrastructures à énergie propre. En effet, la population californienne est en constante augmentation, insiste-t-elle, et les objectifs de croissance sont importants. Et tout cela a forcément une influence sur le paysage et la consommation d'énergie.


Pour ce concours d'un nouveau genre, on a demandé aux ingénieurs-designers de soumettre des projets liant énergie propre et eau potable. Pourquoi ? Car les besoins californiens associent ces deux contraintes en même temps. Pour répondre à ce double défi, l'entreprise canadienne Khalili Engineers a choisi d'alimenter un dispositif de dessalement électromagnétique à l'aide de l'énergie solaire. Mieux encore, en accord avec l'aspect artistique, éducatif et environnemental du concours, leur création offre un design exceptionnel.

 

Comment ça marche ?

Les panneaux solaires fournissent de l'énergie pour pomper l'eau de mer. Grâce à un processus de filtration électromagnétique sous le pont de la structure, l'eau est débarrassée de son sel tout doucement. Ensuite, l'eau est dirigée vers la ville. C'est un réel progrès et une vraie évolution pour le futur, explique son concepteur.

 

La centrale est un joli bâtiment très aéré et brillant, visible depuis la plage de Santa Monica. Elle serait capable de fournir 10 000 MWh chaque année qui produiront à leur tour 4,5 milliards de litres d'eau potable. Compte tenu de la sécheresse actuelle en Californie et de la pénurie d'eau, un réseau de micro-générateurs urbains comme celui-ci pourrait compléter la production d'énergie à plus grande échelle.

Source : comment économiser.fr

Partager cet article

Published by Notre Terre
commenter cet article

commentaires