Lettre ouverte à Madame Agnès Buzyn : quand l'argent détrône la santé

Publié le par Notre Terre

Lettre ouverte à Madame Agnès Buzyn, ministre de la santé

 

Madame Buzyn,

 

Dans un article du parisien paru le 26 mars 2018, vous dévoilez votre plan de prévention pour sauver 100.000 vies par an. Vous proposez entre autre des mesures de dépistage gratuit du cancer du col de l’utérus, la vaccination de la grippe ou encore des traitements remboursés pour le sevrage tabagique… Facile j’ai envie de dire.

 

Ce n’est pas en dépistant le cancer gratuitement qu’on sauve des vies mais en l’empêchant de se déclarer dans les organismes, en agissant en amont.

 

Au début du 20e siècle, seule une personne sur vingt était atteinte d'un cancer au cours de sa vie. 
Dans les années 1940 encore, ce n'était qu'une personne sur seize. Dans les années 1970, ce fut une personne sur dix.  Aujourd'hui, c'est une personne sur trois. La médecine moderne nous fait étalage de ses prouesses. C’est un échec retentissant.

 

Pour sauver des vies, Madame Buzyn, nul besoin de vacciner à outrance, d’apposer un logo sur les bouteilles d’alcool « interdit aux femmes enceintes », ou encore de dépister gratuitement les cancers du col de l’utérus. Si vous voulez sauver des vies, commencez par promouvoir l’agriculture biologique en renforçant les aides au maintien et à l’installation des fermes bio, faites voter une loi pour la suppression de certains édulcorants classés cancérigènes (aspartame, dioxyde de titane dans les biscuits et plats industriels…).

 

Hippocrate disait en son temps : « que ta nourriture soit ta médecine ».

On devient ce que l’on mange, et si la nourriture est empoisonnée, le corps le sera aussi.

Votre annonce clinquante me fait penser à celle d’Edouard Philippe en début d’année, lorsqu’il se montrait au public comme un sauveur de vies, un chevalier partant en croisade pour renforcer les lois sur la sécurité routière, je me rappelle l’entendre marteler sur les réseaux sociaux « je veux sauver des vies ! ». C’était pathétique.

 

Dans ce gouvernement les visages sont différents mais vous parlez et agissez tous d’une même voix.

Vos annonces sont simples et tape à l’œil, ce sont des annonces cosmétiques qui leurrent sans doute beaucoup de personnes mais qui pour certains voulant bien réfléchir, restent grossières et malhabiles.

 

Vous voulez sauver des vies ?

Visiblement vous et Edouard Philippe en faites une idée fixe, alors agissez en abolissant les pesticides qui sont en train de nous empoisonner et qui tuent 9 oiseaux sur 10 dans les plaines céréalières françaises, obligez les industriels à supprimer leurs colorants et leurs édulcorants meurtriers, surtaxez le nutella et autres cochonneries produites par Ferrero et Mondelez, abolissez les OGM qui, à la lueur des études du Pr Seralini sont cancérigènes, demandez à Bayer, Monsanto et BASF de quitter notre territoire, cessez cette mascarade autour de ces 11 vaccins imposés, véritables poisons pour le corps humain, demandez le retrait des Linky et de tous les objets connectés que les parents ignorants offrent à leurs enfants. Organisez de véritables campagnes de sensibilisation à l’usage des smartphones en recommandant une utilisation de moins d’une heure par jour et surtout pas en dessous de quinze ans, comme le préconise l’O.M.S.  Une génération de cancéreux se prépare.

 

En appliquant tous ces conseils de bon sens vous serez ainsi cohérente avec votre volonté de sauver des vies. Et là ce ne seront pas 100.000 vies que vous sauverez comme vous le proclamiez, mais des millions !

 

Mais peut être que sauver des vies reste moins rentable que de diagnostiquer des cancers précoces ; en effet un traitement d’un patient sur une année coûte entre 35.000 et 50.000€ et le coût mondial s’élève à 900 milliards d’euros ! Nous pourrions bâtir des colonies sur Mars avec une telle somme.

Et c’est autant d’argent qui vient engraisser vos anciens employeurs lorsque vous étiez médecin…

Dans de telles conditions Madame Buzyn, il est clair que votre devoir auprès de vos maîtres et amis est de diagnostiquer plutôt que de traiter la maladie à la source en adoptant de saines pratiques de vie.

 

Vous mériteriez d'être radiée par le conseil de l'ordre des médecins pour de telles pratiques, que même les mafieux doivent vous envier.

 

Jérôme Garnier. Auteur, blogueur.

"Embrasement, histoire de la fin programmée d'une ère"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Houssaye 12/04/2018 07:37

Une pourriture il y zs momsanto as trebes faut fzire sauter tout cela

Ruchtikoff 08/04/2018 22:23

Tout à fait en accord avec vous. Merci et bonne chance.

Bennett patrick 08/04/2018 18:12

C'est en multipliant de tels blogs que la population va peut-être prendre conscience du drame qui est entrain de se propager sournoisement

Notre Terre 08/04/2018 19:11

merci pour votre soutien. On va y arriver, j'ai bon espoir

shana lilie 04/04/2018 20:17

Beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant. J'aime beaucoup. je reviendrai. N'hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). Au plaisir

Menu 31/03/2018 22:14

C'est bien dit. et criant de vérité et j'ajouterais le Manitol du levothyrox qui fait gagner plus d'argent à Merck et rend malade des millions de personnes.