Microsoft, ce pollueur qui vous demande de jeter votre ancien ordinateur pour en acheter un neuf...

Publié le par Notre Terre

windows7-fin

La société Microsoft nourrit la catastrophe écologique en cours en arrêtant Windows 7 et en demandant à ses utilisateurs de changer de machine afin d'utiliser Windows 10, qui en plus d'être un échec industriel, est le pire des espions.

Après Windows XP et Vista, c'est maintenant au tour de Windows 7 de connaître le tragique destin de l’obsolescence programmée. Date de fin : 19 janvier 2020.

Pour Microsoft, afin de surfer sur le web en toute quiétude, l'utilisateur doit évidemment migrer vers Windows 10... mais également opter pour un ordinateur neuf. En effet, même si les deux systèmes nécessitent des ressources plus ou moins identiques, Microsoft promet que la "meilleure expérience" Windows 10 se vit avec un PC fraîchement déballé.

Ne rentrons pas dans le jeu commercial de Microsoft mais faisons plutôt migrer nos systèmes d'exploitation.
En d'autres termes, tous les PC qui utilisent actuellement Windows 7 peuvent fonctionner sous Windows 8.1 qui sera valide encore quelques années, de plus, les licences numériques de Windows 8.1 sont à des prix dérisoires aujourd'hui.
Pour les rebelles qui en ont assez de Microsoft et qui veulent s'extraire du système, optez pour le système libre et gratuit : LINUX.
La migration vers Windows 8.1 ou Linux vous coûtera beaucoup moins cher que de changer de machine : c'est écologique et économique.

La création d'un ordinateur neuf impact sévèrement l'écologie car il nécessite l'extraction de "terres rares", ce sont 17 métaux dont le nom se termine en "ium" ou "dyme" et qui sont très polluants et non recyclables. L'extraction de ces terres rares se fait le plus souvent en Chine, dans de gigantesques mines à ciel ouvert où la Nature est totalement absente car dévastée par les activités minières.

mine-terres-rares

Changez d'ordinateur si cela s'avère une nécessité absolue, et si vous le changez, privilégiez la filière d'occasion. N'oubliez pas que tout achat a une répercussion politique et écologique.

Publié dans Pollution

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article