Eléctions européennes : les chiffres parlent d'eux mêmes et les français ne se soucient pas du tout de l'urgence climatique

Publié le par Notre Terre

Statistiques-élections-européennes
L'urgence écologique.... la grande perdante

Je me demande sur quelle planète je vis... L'écologie qui doit être la priorité numéro un de l'Europe est boudée par les français qui lui préfèrent un parti nationaliste qui se moque éperdument de la protection de la Nature...

Je pensais que les français avaient saisis l'importance vitale de la protection de la planète. Ce n'est pas si vital que ça finalement. A pleurer.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Daniel JAGLINE djexreveur 24/05/2019 22:48

Je fais parti de celleux qui n'accordent guère de crédit aux sondages qui, à mon sens, plutôt que faire un réel état des lieux impartial, seraient plutôt une forme de manipulation pour orienter la manière de penser et de voter le cas échéant en incitant les indécis à se rallier aux vainqueurs annoncés afin d'être parmi les 'winners", toutefois je dois bien admettre que cela fonctionne, les sondages ne reflètent pas la voie, ils la donne !
Tout en écrivant cela une autre réflexion qui ne m'avait encore jamais effleurée s'est insinuée dans mon esprit, les sondages et les sondés ne disent pas s'ils seront de celleux qui s'expriment réellement le moment venus quand l'heure est au choix véritable, les sondés ne sont pas les votants, enfin on ne peut pas en être sûr ! Les votants ne seront peut-être qu'une parti d'entre-eux et dans ce cas, quelle partis ?!

Notre Terre 25/05/2019 13:30

Réflexion pertinente. Je suis entièrement de votre avis.
Une piste à explorer serait l'interdiction des sondages politiques avant des élections.