Accord Commercial CETA : le monde s'enlise un peu plus dans le réchauffement climatique

Publié le par Notre Terre

CETA

CETA

Le CETA (Accord de libre échange entre le Canada et l'Union Européenne) vient d'être ratifié par l'assemblée nationale. En pleine période de canicule, en plein réchauffement climatique palpable et mesurable qui a causé des dizaines de morts aux Etats-Unis et en Europe, des hommes et des femmes, des politiciens viennent sans doute de planter le dernier clou dans notre cercueil.

Sans aucune conscience, sans aucun respect pour la terre et l'humanité, ces gens là ont privilégié la rentabilité à court terme plutôt que de tenter de sauver la planète. Les députés qui ont voté en faveur de ce accord de la honte doivent être traduits en justice pour crime contre l'humanité et écocide programmé. Il serait d'ailleurs judicieux d'étendre les prérogatives du Tribunal Pénal International de la Haye, juste bon à juger les dictateurs africains.

Ces gens là qui préfèrent l'argent, la croissance, la compétitivité ont voté une des pires lois à peine trois semaines après avoir entériné un vaste accord commercial entre l'union européenne et certains états sud américains (Merosur). Parmi ces états comptons le brésil qui applique une politique anti forêt amazonienne et anti indigènes, et l'argentine qui applique la politique de la monoculture du soja qui ravage les sols.

Ces deux accords, d'une violence inouïe pour la planète et les peuples vont augmenter le trafic aérien, déjà responsable de l'émission de 650 millions de tonnes de CO2 par an et en constante augmentation. De plus ils vont permettre à des produits alimentaires canadiens de pénétrer sur notre territoire, chose gravissime car les canadiens n'appliquent pas les mêmes normes concernant les OGM et les pesticides notamment. En échange de l'exportation à tarif préférentiel de ses voitures, l'Europe importera du bœuf brésilien dont les cultures céréalières pour nourrir ces animaux détruisent la forêt amazonienne et du soja argentin bourré de pesticides.

Et ainsi faisant ils crachent sur les générations futures et sur les droits humains. Défenseurs de la nature, par ce genre de traités vous serez bientôt considérés comme des Ennemis d'Etats. Préparez-vous, la guerre a commencé. Mais ne dutez jamais que vous êtes du bon côté, le côté des humains qui veulent protéger la nature, la biodiversité, l'humanité et donc le futur.

Publié dans Pollution

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SOPHIE 24/07/2019 15:46

Oui, moi aussi, je suis scandalisée. Et comble de l'hypocrisie, le matin même, les députés recevaient la jeune Greta Thunberg qui pourtant n'a pas mâché ses mots quant aux responsabilités à prendre.

Notre Terre 24/07/2019 17:37

Oui tout ceci ressemble à une mascarade, à un bal d'hypocrites. Nos hommes politiques sont autant court-termistes qu'un enfant de 5 ans, c'est effrayant.