Gap, la ville française qui enchaîne les massacres d'arbres

Publié le par Notre Terre

arbres-abattus-gap
Massacre à la gapençaise

Les Etats-Unis ont Donald Trump, le Brésil a Bolsolnaro et nous à Gap, nous avons roger didier, un homme qui affiche un mépris pour la nature et pour ceux qui la protègent. Après avoir commis l'abatage de plus d'une soixante de grands arbres dans la ville (marronniers, platanes, tilleuls ...) en différents lieux au bénéfice de l'urbanisation et de l'aménagement du territoire, le maire de la ville vient de lancer aujourd'hui une nouvelle campagne d'abatage de grands platanes et d'érables dans le quartier de la gare.

Trois arbres ont déjà été coupés mais plus d'une dizaine sont en sursis marqués d'une croix verte ou du terme "ok" comme pour acter leur mort imminente. Avec un collectif citoyen nous nous sommes battus aujourd'hui et avons réussi à faire abandonner les lieux par la société sous-traitante en charge des abatages mais on sait que le maire ne laissera pas tomber l'idée. Ces grands arbres centenaires qui ont vu naitre nos grands-parents vont disparaitre, noyés sous le béton pour agrandir une gare routière et aménager les abords de la gare pour créer un "pôle multimodal". Terme élégant et technique qui renvoie à la disparition de la Nature.

A l’heure du réchauffement climatique et de l’embrasement généralisé du globe, la politique de l’actuel Maire, Roger Didier devient tout simplement obsolète. Il n’est pas envisageable de devoir encore supporter pendant six ans une politique de dévastation de nos espaces naturels, une politique qui vise le développement urbain, l’abattage des grands arbres de la cité et l’accueil des sports mécaniques comme le rallye monte carlo.

roger-didier
roger-didier, maire de Gap, capitaine tronçonneuse

Les arbres sont notre avenir, ils ont un rôle crucial à jouer pour continuer à vivre dans des villes fraiches et pérennes. La disparition des grands arbres est un très mauvais présage pour l'humanité, aujourd'hui plus que jamais nous sommes renseignés sur leur apport dans nos vies quotidiennes :

apport d'ombre et de fraicheur dans les villes et donc baisse des températures dans nos rues, empêchement de l'érosion des sols, captation du CO2 et libération d'oxygène nécessaire à nos vies, lieux de nidification des oiseaux, apports d'endorphine et baisse de cortisol pour celles et ceux qui sont à leur contact etc...

Si le chien est le meilleur ami de l'homme, si le cheval est la plus grande conquête de l'homme, l'arbre est sans conteste le plus grand sauveur de l'homme....

 

Publié dans Hautes-Alpes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Jacques 04/09/2019 19:10

Entièrement d'accord avec vous, ce maire massacre cette ville (esplanade de l'hôpital, de la cathédrale...) sauf en ce qui concerne le rallye Monte Carlo dont le bilan carbone est très nettement en dessous de celui du Tour de France vélo qui, lui, est une véritable catastrophe écologique...