500 millions d’abeilles sont mortes en 3 mois au Brésil et l’avenir de l’alimentation pourrait être remis en question

Publié le par Notre Terre

abeilles mortes

Plus de 500 millions d’abeilles sont mortes dans le pays au cours des trois derniers mois.

Dans l’État du Rio Grande do Sul, 400 millions d’abeilles mortes ont été découvertes par des apiculteurs dans quatre États qui ont signalé ces décès en masse. Les chercheurs ont blâmé l’utilisation de pesticides – substances chimiques utilisées pour tuer les parasites.

Les abeilles jouent un rôle très important dans la chaîne alimentaire: environ un tiers des aliments que nous mangeons dépendent principalement de la pollinisation par les abeilles.

Ceux-ci incluent des fruits et des légumes tels que les avocats, le brocoli et les cerises.

En tant qu’importants contributeurs à la reproduction de beaucoup de plantes, les abeilles sont l’un des pollinisateurs les plus empirant de la nature. Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (ONUAA), les abeilles sont responsables de la pollinisation de 75 % des cultures dans le monde.

Cependant, elles meurent actuellement à un rythme alarmant. En l’espace de trois mois seulement, le Brésil a perdu plus de 500 millions d’abeilles, pouvant remettre en question l’avenir de notre alimentation.

pesticides Brésil

Aldo Machado, vice-président de l’association brésilienne d’apiculteurs du Rio Grande do Sul, a indiqué à l'agence de presse Bloomberg que dans les 48 heures qui suivaient l’épandage, des dizaines de milliers d’abeilles mellifères de sa colonie étaient mortes des suites de maladies.

« Dès que les abeilles en bonne santé ont commencé à retirer les abeilles décédées des ruches, elles ont été contaminées. Elles se sont alors mises à mourir en masse », a-t-il déclaré.
Des spécialistes ont imputé cette situation préoccupante à la forte augmentation de l’utilisation de pesticides sur les sols brésiliens. Depuis janvier, le pays a approuvé près de 300 nouveaux pesticides destinés à être utilisés dans l’agriculture au Brésil.

Les chercheurs ont ainsi retrouvé des traces de pesticides, tels que le fipronil, chez certaines abeilles mortes. C’est un insecticide qui est souvent utilisé à des fins vétérinaires pour tuer les puces et des tiques. L’Environmental Protection Agency des USA classe le fipronil parmi les substances potentiellement cancérogènes pour l’homme.
Cela signifie aussi que les pesticides sont certes nocifs pour les abeilles, mais que les effets pour l’humanité sont également alarmants.


Comment aider les abeilles?

La World Wildlife Foundation a déclaré que les terres inutilisées devraient être gérées de manière à mieux protéger les populations d’abeilles. Il ajoute que, avec l’urbanisation croissante, il conviendrait de développer davantage d’espaces verts urbains pour protéger les abeilles.

Certains chercheurs affirment que l’agriculture et le jardinage respectueux de la vie sauvage , tels que la création de parcelles de plantes sauvages et de mauvaises herbes pour soutenir les insectes pollinisateurs, peuvent avoir un impact positif. Votre jardin peut aussi les aider, car la culture de plantes encourage les abeilles à polliniser, laissez la pelouse se développer, laissez la nature s'exprimer afin qu'elle donne le meilleur d'elle même.

Publié dans Pollution

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article