La Chine dépasse les 100 millions d’abonnés 5G… et la technologie consomme beaucoup

Publié le par Notre Terre

pylone-5G

Si la 5G n’est pas encore d’actualité en France, c’est loin d’être le cas dans les autres pays du monde. Le cas le plus flagrant est celui de la Chine, où la technologie connaît un fort développement depuis qu’elle est disponible.

Actuellement, la Chine compte plus de 100 millions d’abonnés au réseau 5G du pays. Cela représente environ 10% des abonnés mobiles du pays. Sur ce pourcentage, 30% des personnes sont des utilisateurs ayant souscrit à une offre 5G, mais ils n’ont pas encore le téléphone capable de supporter ce récent réseau. Selon Ericsson, 190 millions de personnes devraient adopter la 5G en 2020. Sur ce total, plus de la moitié habitent en Chine, ce qui suggère le fort potentiel du territoire.

100 millions d’abonnés 5G, un cap symbolique pour une consommation énergétique en hausse

Actuellement, la Chine profite de plus de 250 000 pylônes compatibles avec la 5G sur le territoire pour 20 000 antennes situés à Pékin. Le but est d’en installer 600 000 d’ici la fin de l’année, ce qui représente plus d’antennes que dans toute l’Europe, rapporte Les Échos.

Toutefois, cette technologie requiert beaucoup d’énergie et consomme énormément. Si l’objectif du nombre de pylônes n’est pas encore atteint, la question de la consommation est bel et bien déjà d’actualité. Selon un rapport de Huawei, les stations 5G consomment jusqu’à trois fois et demie plus d’énergie que les stations 4G.

En conséquence, l’opérateur China Unicom a indiqué qu’il allait mettre ses équipements 5G en pause sur une certaine période. Entre 21 heures et 9 heures, il coupera les stations dans la ville de Luoyang, au nord-ouest du pays. Celui-ci a tenu à rassurer les utilisateurs en affirmant que cette pause nocturne n’aura pas d’impact puisque ces dernières ne sont pas beaucoup utilisées la nuit. Unicom prévoit de s’adapter aux usages au fur et à mesure.

De leur côté, les clients 5G ne semblent pas si satisfaits de la technologie en raison de l’inégalité de la couverture sur le territoire.

En France, les enchères pour les attributions des fréquences 5G sont actuellement en cours. Lors des deux premières journées, c’est l’opérateur historique qui a largement dominé ses concurrents. Pour le moment, aucun bloc n’a été attribué et une troisième journée d’enchères aura lieu demain. La technologie devrait être disponible fin 2020 si sa mise en place ne prend pas plus de retard.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article