Le coût écologique ahurissant de la giga factory tesla en Allemagne

Publié le par Notre Terre

Une transition écologique qui devient gênante...

giga-factory-tesla-allemagne

Les pays européens se sont fait une concurrence acharnée pour accueillir la Gigafactory en raison de la contribution importante qu'elle devrait apporter à l'économie. L'énorme installation, qui devrait être l'une des plus grandes lignes de fabrication en Europe, nécessitera un nombre considérable d'employés malgré la grande automatisation des processus de fabrication.

Bombes à retardement

Entre les nids de fourmis à déplacer, des bombes datant de la dernière guerre mondiale à déminer et des chauves-souris à contrôler, le coût écologique du projet n'a toutefois pas encore fini de faire polémique.

Des associations locales s'alarment en particulier de la consommation d'eau nécessaire pour la production. Les 372 m3 d'eau potable par heure annoncés ne sont qu'un « éventuel pic de consommation peu fréquent », tente de rassurer Elon Musk sur Twitter. La « méga-usine » du milliardaire américain bénéficie au passage d'un coup de pouce public. Tesla est éligible pour les aides européennes à la reconversion des régions charbonnières d'un côté, aux subventions de « l'Airbus des batteries » de l'autre.

La Banque d'investissement du Brandebourg pourrait allouer plus de 100 millions d'euros au projet, a indiqué le président de son conseil d'administration, Tillmann Stenger, dans la presse.

tesla-coupe-forêt-giga-factory

Malgré les oppositions allemandes, le géant américain aura réussi à obtenir ce qu'il voulait. En seulement quelques jours, Tesla a abattu et fait évacuer plusieurs milliers d'arbres pour faire de la place pour la construction de sa GigaFactory européenne. La chaine YouTube Tesla Kid Grünheide a fait voler un drone sur la zone où l'usine de Tesla va s'installer, on peut assister à un triste spectacle. 90 hectares de forêt ont été coupés pour soutenir le développement de l'économie verte. Nous sommes témoins en direct de ce que l'humain fait de pire; au lieu d'entamer une décroissance, une simplicité volontaire et salvatrice, on continue le développement industriel effréné, un capitalisme vert dont les bénéfices sont pour l'instant masqués par le coût écologique ahurissant de cette reconversion.

https://www.youtube.com/watch?v=CieULFaI6zU&feature=emb_logo

Publié dans Nature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article