Pas d'avions cet été?

Publié le par Gerome

Le syndicat national des pilotes de ligne (SNPL), majoritaire notamment chez Air France, a déposé la semaine dernière un préavis de grève nationale pour le mois de juillet, menaçant de perturber les départs en vacances, rapporte le journal La Tribune.
Ce préavis, déposé à Matignon, au secrétariat d'État aux Transports et au ministère du Travail et des Relations sociales, laisse planer la menace de débrayages tous les week-ends du 10 juillet au 3 août.

L'information a été confirmée par le secrétariat d'État aux Transports.

Le SNPL entend protester contre la loi du 20 août 2008 sur la représentativité syndicale qui permet aux syndicats ayant obtenu plus de 10% des voix aux élections de comité d'établissement de pouvoir négocier des accords.

Impatience

Les syndicats, disposant d'une représentativité supérieure à 30%, peuvent signer ces accords.

Ces niveaux sont hors de portée des syndicats de pilotes non rattachés à des organisations confédérales, d'où la demande depuis plus d'un an d'un collège spécifique pour les pilotes, explique La Tribune.

Le gouvernement et la direction d'Air France soutiennent ces demandes mais les pilotes s'impatientent de voir l'engagement du gouvernement entrer dans les faits.

En mars, le Sénat a voté contre l'amendement en faveur des pilotes, amendement qui avait été glissé dans la loi ferroviaire. Les pilotes craignent que le même scénario se reproduise à l'Assemblée nationale.


 

" Alors, moi j'ai tendance à considérer cette info comme étant une très bonne nouvelle car ça fera du kérosène en moins dans le ciel cét été. J'espère que les gars vont tenir bon et mettre une joyeuse pagaille! Bon, c'est vrai s'ils sont en grève c'est qu'ils ont des revendications et qu'ils veulent se faire entendre, mais moi je ne peux m'empêcher de faire un rapprochement avec l'environnement. Alors vive la grève!!"

 


Publié dans Les bonnes nouvelles

Partager cet article

L' Electro Hyper-Sensibilité (EHS)

Publié le par Gerome

   " Pou-belle la vie n° spécial "

*** l'info qui pue, qui tue et qui rend parano ***

********************************************************************************************** 
>
>
>
>

Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Depuis les dernières décennies les principales crises sanitaires
> ont toutes été un échec de lEtat dans son rôle de protection des populations.

En labsence de réponse initiale en adéquation au problème,
> force est de constater que la crise de la surdose dans notre environnement
> des Champs ÉlectroMagnétiques générés par le développement exponentiel
> des technologies sans fils
> ne déroge actuellement pas à cette règle.

Limpact sur la santé des rayonnements RF hyperfréquences micro-ondes
> des téléphone mobiles, des antennes relais, de Répéteurs Hertziens (RH), etc . . .
> et lÉlectro Hyper-Sensibilité (EHS)
> dune partie de la population doivent-ils rester des sujets tabous ?

Allons-nous être confrontés à une crise environnementale sanitaire majeure ?
>
> Face à lévidence nous avons un devoir de salubrité publique,
> nous devons agir et informer pour faire émerger le débat,
> cest le but de la création de de Next-up organisation par le Dr Roger Santini.

Une approche politique doit être impérativement mise en uvre pour linsertion
> harmonieuse dans notre société de cette nouvelle technologie et de ses corollaires.
>
> Nhésitez pas à nous envoyer vos suggestions, informations, vidéos, . . .

Roger SANTINI Dr ès-sciences, (1939 - 2006 )
> Président Fondateur de Next-up organisation.

L'Hommmage de Next-up organisation au Dr Roger Santini.

Serge SARGENTINI, Président du Conseil dAdministration.
> Claude MONNET Dr, Vice-Président du Conseil dAdministration.

Le Bureau et les Membres du Conseil dAdministration.

www.next-up.org/Newsoftheworld/2009.php


Publié dans Nutrition & Santé

Partager cet article

Les lampes à économie d'énergie dangereuses pour la santé

Publié le par Gerome

Dans pas longtemps on s'éclaire à la bougie! Les ampoules classiques vont être rétirées du marché à la fin de l'année car elles consomment trop et contribuent de ce fait au réchauffement climatique de la planète. Elles vont être remplacées par les ampoules basse consommation : elles consomment peu, éclairent aussi bien que les ampoules classiques et en plus durent près de 10 ans! Génial, le choix est vite fait!

Cependan, les ampoules basse consommation fluo-compactes (LBC) seraient dangereuses pour la santé à cause de puissants champs électromagnétiques qu'elles génèrent. Les scientifiques du Centre de recherche et d'information indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques (Criirem) et de l'Arca Ibérica (Espagne) ont réalisé un banc d'essai de ce type d'ampoules et montré leur dangerosité. Elles sont pourtant recommandées pour la lutte contre le réchauffement de la planète et les économies d'énergie.

L'expérimentation, menée près de Valence, en Espagne, et réalisée en chambre anéchoïque - des pièces dont les murs et le plafond absorbent totalement les ondes sonores ou électromagnétiques - avec différentes lampes, de marques et puissances variées, montre que les ampoules LBC, dès l'allumage, sont à l'origine d'importants rayonnements radioélectriques.

Ces champs électromagnétiques sont la résultante des ballasts électroniques présents dans le culot des ampoules. Ces circuits électroniques régulent la tension électrique entrant dans l'ampoule ce qui permet d'économiser de l'énergie. Mais ils sont chargés également, pour éviter un effet de scintillement, d'augmenter la fréquence du courant traversant l'ampoule. Pour ce faire, ils transforment les émissions basse fréquence des ampoules en fréquences bien plus élevées, sources des rayonnements radioélectriques élevés.

Selon le Criirem, contrairement aux ampoules classiques, les champs détectés autour des LBC allumées atteignent, à 20 cm, entre 180 volt par mètre (V/m) et 4 V/m pour des puissances allant de 20 à 11 Watts. Avec des puissances de 7 ou 5 Watts, les champs électriques radiofréquences mesurées vont de 34 à 2 V/m à moins de 20 centimètres. Il faut attendre 1 mètre pour retrouver une valeur de 0,2 V/m, correspondant au bruit de fond radiofréquences ambiant. Le Conseil de l'Europe a fixé la limite de ces émissions à 28 V/m pour éviter au public tout effet thermique.



En conclusion, la Criirem préconise de ne pas utiliser ces ampoules "en tant que lampes de chevet ou de bureau et demande aux fabricants de remédier à cette électropollution". Le Criirem souligne qu'aucun "blindage électromagnétique n'a été constaté dans le culot des ampoules testées. Ce dernier pourrait réduire les émissions électromagnétiques.


Publié dans Habitat

Partager cet article

Une centrale solaire dans chaque région française d'ici 2011

Publié le par Gerome

J'ai pour habitude de me montrer très critique envers notre gouvernement et ses décisions en matière d'environnement qui jusque ici ont été lamentables. Mais là je dis bravo. Une centrale solaire par région c'est carrément bien, c'est un bon début...Je pense que plus tard on pourrait mêmedécliner ce projet aux villes de plus de 40.000 habitants par exemple!


Centrale solaire sur l'île de la Réunion, pour l'heure la plus grande de france.

Jean-Louis Borloo, ministre de l'Écologie, a lancé un appel d'offre national vendredi pour la construction d'au moins une centrale solaire par région d'ici 2011. Il vise une puissance cumulée de 300 mégawatts.
"Tout s'accélère, le solaire est désormais devenu une illustration de la croissance verte" a déclaré Jean-Louis Borloo à l'AFP.Implanter une centrale photovoltaïque par région représente un investissement d'environ 1,5 milliard d'euros et le ministre de l'Écologie a lancé un appel d'offre régional afin d'éviter un "différentiel de compétitivité".

L'appel d'offre distingue quatorze zones en fonction de leur taux d'ensoleillement.Les candidatures devront être déposées avant le 21 décembre prochain et seront évaluées selon leur qualité environnementale et leur contribution à la recherche et à l'innovation. L'implantation dans la paysage sera un critère primordial, de même que la limitation de la surface immobilisée par l'installation.L'objectif : produire 400 fois plus d'électricité issue de l'énergie solaire "à l'horizon 2020" a précisé Jean-Louis Borloo.


Source : maxisciences

"Le paradoxe français : d'un côté on veut créer des centrales solaires, intention tout à fait louable que je sponsorise à 100% et d'un autre côté on continue à acheter du bois exotique et illégal, à construire des autoroutes qui pour la majorité n'ont aucune utilité ou encore à promouvoir le nucléaire...Très étrange pays que la france que je ne puis me résoudre à écrire avec un grand F; j'espère le faire un jour..."




 

Partager cet article

21.000

Publié le par Gerome

C'est le nombre de personnes ayant visité mon site depuis sa création.
Un chiffre qui grimpe sans cesse et qui pour moi témoigne d'une certaine fidélité à l'égard de mes articles.
Merci à tous!


Publié dans Divers (Hors sujet)

Partager cet article

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>