Les ampoules à incandescence de 75 watts, c'est fini!

Publié le par Gerome

Une page se tourne et une nouvelle s'écrit.
En conformité avec les engagements pris par le Grenelle de l'Environnement, les ampoules à incandescence disparaissent peu à peu des rayons au profit des ampoules basse consommation. Le 31 décembre, ce sont celles de 75 watts qui cesseront d'être commercialisées.

Après les ampoules à filament de 100 watts en juin dernier, c'est au tour des 75 watts de s'éclipser, suivant un calendrier dont la dernière étape est fixée au 31 décembre 2012, date à laquelle toutes les ampoules à incandescence seront définitivement bannies de l'Union européenne.Jugées trop énergivores, les ampoules à filament laisseront place aux ampoules à basse consommation qui, si elles sont plus chères à l'achat, peuvent consommer jusqu'à 5 fois moins d'énergie, durer jusqu'à 10 fois plus longtemps et sont presque toutes recyclables.Aujourd'hui, sur les 180 millions d'ampoules vendues chaque année en France, 152 millions sont d'après le ministère de l'Energie et du Développement durable, encore à incandescence.

ampoules.jpg

Publié dans Les bonnes nouvelles

Partager cet article

La taxe carbone prend un sérieux revers

Publié le par Gerome


Vivement critiquée, tant par les écolos que les industriels, la taxe carbone a subi un revers sérieux de la part du conseil constitutionnel. J'avoue que j'ai du mal à me positionner dans ce domaine, moi qui ai toujours un avis sur tout et qui aime bien mettre mon grain de sel, cette taxe carbone me laisse dubitatif....
J'ai envie d'y croire, j'ai envie de me dire que cette taxe sera bénéfique, qu'elle participera à la création d'un monde meilleur, mais je me dis aussi que c'est une taxe de plus et qu'on ne sait pas comment ça va virer.....

Le conseil des sages a demandé au gouvernement de revoir sa copie.......à la baisse. Je me demande quelque chose cependant : l'état se gave en taxe sur les produits pétroliers, pourquoi cette taxe n'irait pas sur un compte gouvernemental intitulé "AVENIR". Ca serait la plus belle des choses de savoir que tout l'argent que prend l'état aux pompes à essence servirait à alimenter un projet ambitieux pour notre pays. Le pétrole servirait enfin à quelque chose à part se déplacer et faire des couverts en plastique!!

Bon après tout je ne suis ni enarque, ni mathématicien, mais en tant que citoyen informé et curieux, je me dis que ce genre de projet aurait le mérite d'exister.
En fait pour être honnête avec vous et avec moi-même, la décision du conseil des sages me navre, car après l'échec de Copenhague, l'écologie en prend de nouveau pour son grade. Je n'aime pas sarko ni l'UMP, en général je n'aime pas les décisions que nous pond le gouvernement mais je me dis que notre petit teigneux national a une politique volontaire en matière d'environnement (attention il a fait beaucoup de conneries et il en fera encore, comme croire aveuglément au nucléaire) et le conseil constitutionnel aurait peut-être du laisser sa chance à la taxe carbone. Voilà c'est dit.

Et pourtant je serais en droit de critiquer violemment cette taxe : je vis à la campagne, on se chauffe au fioul (ben oui on est locataires et on a pas choisi notre système de chauffage et croyez moi ça me pèse moralement de savoir que j'utilise du pétrole pour me chauffer!!!) et pourtant cette taxe a titillé ma curiosité au point que j'avais envie qu'elle soit acceptée!! C'est dingue hein? On dirait une sorte de masochisme!
Allez a+

carbone-21.jpg



Publié dans Pollution

Partager cet article

Le maïs ogm de monsanto de nouveau recalé

Publié le par Gerome

La culture du maïs OGM MON 810 de l’américain Monsanto présente plus d’inconvénients que d’avantages, a estimé hier le Haut Conseil des biotechnologies (HCB). Une déclaration qui a encouragé les ONG à réclamer son interdiction définitive. Le HCB avait été saisi par le gouvernement d’une demande concernant l’éventuelle autorisation de ce maïs transgénique, qui est sous le coup d’une interdiction de culture en France depuis 2008.

mais-transgenique-ogm.jpg

Publié dans Les bonnes nouvelles

Partager cet article

Areva met 6 éoliennes offshore en service en Allemagne

Publié le par Gerome

D'une main areva nous fournit du nucléaire grâce à ces 56 centrales réparties dans tout le pays. Centrales qui sont dangereuses carvieillissantes et surtout plus à même de fournir du jus en cas de pic de consommation (ce sont les allemands et leurs centrales à charbon qui nous dépannent).De plus cette entreprise d'état sacro-sainte et intouchable a contaminé la france en déversant ses déchets ça et là sur le territoire, les enfouissant à quelques mètres sous terre!!!

De l'autre main areva installe 6 belles éoliennes offshore en Allemagne. Allez comprendre vous....
Toujours la même question : POURQUOI? Les dirigeants d'areva se mettent à l'écologie car ils ont pris conscience de la menace imminente qui plane au dessus de nos têtes ?(dépêchons-nous c'est pour 2012!)
Ou bien ont-ils compris qu'il y a un paquet de pognon à se faire?
Eh oui! Il ne faut pas sortir des cuisines de Jupiter comme disait Coluche pour comprendre que le vent est gratuit et illimité et qu'il peut générer énormément d'argent! Pourquoi les paysans louent-ils leurs terres pour y installer des éoliennes?
Enfin, moi je ne suis pas contre le principe mais venant d'areva ça me fait bizarre.

site-areva.jpg
Quel toupet! ça fait 50 ans qu'areva nous pollue et regardez la publicité qu'ils osent faire? C'est de la provocation.

Voici un très bon reportage paru sur France3 l'année dernière, je vous le conseille, ça dure 1h47 mais ce n'est vraiment pas du temps de perdu.


Voici l'article qui parle des éoliennes d'aréva. Source : maxisciences.

Via sa filiale allemande Multibrid, Areva a mis en service ses six premières éoliennes M5000 du projet Alpha Ventus. Ce parc éolien offshore se situe en Mer du Nord, à 45 km au nord de l'île de Borkum.


Réalisé en partenariat avec les groupes allemands EWE, E.ON Climate & Renewables et Vattenfall, le parc éolien Alpha Ventus dispose de ses six premières éoliennes actuellement en phase de tests. Cette première phase devrait s'achever au cours de l'hiver.

Depuis leur mise en service, les turbines de 5MW chacune ont déjà produit près de 30 millions de KWh. Grâce à des conditions météorologiques "exceptionnelles", elles ont pu fonctionner à pleine puissance pendant la première quinzaine du mois de novembre, produisant alors quelque 10 millions de KWh avec une disponibilité supérieure à 99%, a souligné Multibrid.

"Ce projet pionnier va donner une nouvelle dynamique au marché de l'éolien offshore en Europe et permettra à Areva de devenir un acteur majeur dans la fourniture d'éoliennes offshore de pointe. Notre expérience va contribuer à fixer les standards de l'industrie éolienne, facilitant ainsi la viabilité économique des projets pour nos clients" s'est félicité Anil Srivastava, directeur de l'unité "Énergies renouvelables" au sein d'Areva.


Publié dans Nature

Partager cet article

1 2 3 4 5 6 > >>