Les Journées Européennes du Solaire à la Fête de l'Europe [28/04/2010]

Publié le par Gerome

 Les 7, 8 et 9 mai, retrouvez les Journées Européennes du Solaire sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Paris à l'occasion de la Fête de l'Europe !
Du Vendredi 7 mai au Dimanche 9 Mai 2010, de 11h à 18h

La Ville de Paris et la Maison de l’Europe de Paris renouvellent l’événement « Faites l’Europe », à l’occasion de la Journée de l’Europe du 9 mai,avec de nombreux partenaires.

Trois thèmes sont à l’honneur : l’inclusion sociale, les énergies renouvelables et la mobilité durable.

Sur le parvis de l'Hôtel de Ville, les Journées auront un stand de 50 m² pour faire découvrir l'énergie solaire aux parisiens et un mur végétalisé photovoltaïque sera érrigé pour l'occasion ! 

Venez fêter l'Europe avec nous, débattez avec des personnalités européennes, informez-vous sur les multiples facettes de l’Europe et assistez à un spectacle théâtral, à des animations de cirque et à un concert de piano dédié à Chopin !

Cet événement est gratuit et ouvert à tous !
Téléchargez le programme

 


Partager cet article

Baleines - permis de tuer‏

Publié le par Gerome

La Commission Baleinière Internationale vient de dévoiler un projet de légalisation de la chasse commerciale à la baleine pour la première fois depuis 24 ans.

Les pays membres vont à présent décider de soutenir ou de rejeter ce texte -- et sont attentifs à la réaction de l'opinion publique. Le Ministre des affaires étrangères néo-zélandais a déjà déclaré que certaines clauses -- incluant un
quota légal pour la prise de baleines d'aileron, une espèce menacée -- étaient "inacceptables, provocatrices et choquantes". Mais d'autres pays clés semblent prêts à soutenir le texte. Ils doivent entendre nos voix maintenant.

 

2514757.jpg

Avaaz a lancé une pétition urgente pour montrer à nos dirigeants que les citoyens demandent la protection des baleines, et non la chasse meurtrière à des fins commerciales. Déjà plus de 400 000 personnes ont signé la pétition. Celle-ci est envoyée aux délégués de la Commission baleinière internationale chaque fois que nous atteignons 100 000 signatures supplémentaires -- signez ici et faites suivre ce message :

http://www.avaaz.org/fr/whales_under_threat/?vl


Un consensus international fort a permis de s'opposer à la chasse à la baleine pendant des décennies -- mais cela n'a pas empêché le Japon, la Norvège et l'Islande de continuer à chasser les baleines, d'ignorer le moratoire international et d'utiliser une lacune dans cet accord en prétendant que leurs expéditions entraient dans le cadre de la "recherche scientifique". Aujourd'hui
ils pourraient être récompensés par un projet de "compromis" qui rendrait légal leur activité de chasse commerciale à la baleine.

Pire encore, un certain nombre de pays suivent attentivement ce processus -- avec en arrière-plan l'idée de lancer leurs propres programmes de pêche à la baleine si le projet en discussion est accepté. En effet si le Japon, la Norvège et l'Islande peuvent chasser et vendre les baleines, d'autres risquent de demander "pourquoi pas nous?"

Il est temps de sauver les baleines -- une fois encore.
Cliquez ci-dessous et faites suivre le message pour s'opposer à la levée du moratoire sur la chasse commerciale à la baleine:

http://www.avaaz.org/fr/whales_under_threat/?vl


Il y a 40 ans, les baleines étaient proches de l'extinction. Mais grâce à une grande mobilisation internationale,
le monde a décidé d'interdire la pêche à la baleine en 1986. Ce moratoire est une des grandes victoires du mouvement de défense de l'environnement.

Aujourd'hui, les baleines font face à de nombreuses menaces: pas seulement les harpons des chasseurs, mais aussi le changement climatique, la destruction des écosystèmes en raison de la surpêche et de la pollution, ainsi que les filets prévus pour capturer d'autres poissons. Une nouvelle vague de chasse commerciale à la baleine pourrait décimer ces créatures douées d'une grande intelligence et d'une vie sociale proche de l'humanité. Nous ne pouvons pas prendre le risque d'un tel recul.


Avec espoir,


Ben, Ricken, Paula, Iain, David, Luis, et toute l'équipe d'Avaaz

 

 


Publié dans Nature

Partager cet article

Notre consommation de viande va finir pae affamer la planète

Publié le par Gerome

Voici une très bonne interview de Fabrice Nicolibo paru aujourd'hui dans l'express et dont je me fais un plaisir de vous faire partager....Attention! Ce qui suit est décoiffant et à la fois alarmant; la race humaine en prend pour son grade!

 

Peut-on encore consommer autant de viande qu'actuellement? Fabrice Nicolino, auteur de Bidoche (éd. Les Liens Qui Libèrent) livre son analyse de la consommation de viande actuelle et explique ses craintes sur le sujet.

 

CouvBidoche.jpeg


Pourquoi le mot "bidoche"?


Parce que c'est un mot que j'ai souvent utilisé dans ma vie. On parle toujours de bonne et de mauvaise bidoche. Je voulais quelque chose qui frappe et qui ne soit pas consensuel. Le livre que j'ai écrit ne l'est pas.


Comment qualifieriez vous la bidoche actuelle?


De plutôt mauvaise. Et je ne suis pas végétarien.

Le monde a connu une révolution complète de l'industrie de la viande et des animaux en peu de temps. Autrefois l'élevage supposait une relation avec l'animal, une relation entre deux êtres vivants. Cette relation n'existe plus. Aujourd'hui les animaux sont parqués par centaines dans des usines, nourris avec du soja génétiquement modifié.


Comment en est-on arrivé là?


Après la seconde guerre mondiale, on a voulu se caler sur un système qui semblait parfait, celui des Etats-Unis. On a voulu consommer de la viande en plus grande quantité, on avait souffert de la faim pendant la guerre. On a donc investi massivement dans la génétique, les traitements médicamenteux et on a fini par créer des usines d'élevage immenses dans lesquelles le bétail avale antiobiotiques, hormones de croissance et OGM.


Que pensez-vous de ce traitement?


Disons que cela pose un problème de santé publique. On a créé des animaux nouveaux auxquels on administre des médicaments préventifs. Leur chair en contient les traces. Aujourd'hui, les Français qui se fournissent en viande au supermarché achètent sans le savoir des OGM. Paradoxalement, la majorité d'entre eux s'oppose à la culture de ces mêmes OGM en France.

Nous avons mis le doigt dans un engrenage terrible dont la gravité est largement sous-estimée


Est-ce cela qui vous choque le plus?


C'est un volet important. Mais ce qui me choque le plus et qui a été le point de départ de mon livre, c'est le gouffre moral dans lequel l'homme est tombé en infligeant de tels traitements aux animaux. Pour moi, il s'agit tout simplement de barbarie de masse. Nous avons mis le doigt dans un engrenage terrible dont la gravité est largement sous-estimée.


On dit de plus en plus que l'élevage industriel est un fléau pour l'environnement, qu'en pensez-vous?


Lorsque j'ai commencé à faire des recherches sur le sujet -pour l'écriture de mon livre, je me suis aperçu que nourrir des animaux de manière industrielle supposait une consommation d'énergie énorme. Il faut 7 à 9 calories végétales pour produire une seule calorie animale ce qui suppose la production et le transport d'énormes quantités de plantes, de céréales. Peu de gens le savent mais aujourd'hui en Europe, 70% de la surface agricole utilisée sert à nourrir le bétail.


Quel problème cela va-t-il poser à terme?


Avec le boom de la consommation de viande mondial -des pays comme la Chine et l'Inde sont de plus en plus demandeurs, il faut trouver de nouvelles terres à convertir pour nourrir le bétail. Or, aujourd'hui, on compte un milliard d'affamés chroniques sur Terre. Si on ne met pas un frein à cet appétit démentiel pour la viande, alors on peut penser qu'à terme, celui-ci finira par affamer la planète.


Vous dites pourtant continuer à manger de la viande. A quelle fréquence? Comment la choisissez-vous?


Je mange de la viande environ deux fois par mois. Je l'achète bio et certifiée par le label AB. Bien sûr, cela n'élimine pas tous les risques mais offre tout de même certaines garanties. Les animaux sont en principe un peu mieux traités, ils ont reçu peu de traitements médicamenteux et n'ont pas ingéré d'OGM et de pesticides.

Quoi qu'il en soit, il est aujourd'hui reconnu qu'une consommation élevée de viande n'est pas bonne pour la santé. Trop de viande rouge entraîne notamment une augmentation du cholestérol, un risque de maladies cardio-vasculaires élevé et favorise même l'obésité et le cancer.


Selon vous, est-il encore possible de freiner cette consommation de viande et par quels moyens?


Je crois que c'est malheureusement mal parti, peut-être même impossible. Mais je me dis que s'il y a eu une volonté publique et politique de nous faire consommer de la viande en grande quantité, il peut aussi y avoir la même volonté de freiner cette consommation qui s'avère de plus en plus mauvaise. Mauvaise pour la santé, mauvaise pour la planète et immorale envers les animaux et envers nos "frères humains" qui souffrent de la faim.

 

 


Publié dans Nutrition & Santé

Partager cet article

Les Journées régionales du solaire thermique en Rhône Alpes

Publié le par Gerome

Journees_europeennes_du_solaire-300x149.jpg

 

Les EIE de Rhône Alpes se mobilisent pour les JES avec une dizaine de sites ouverts à la visite pour le grand public.


HELIANTHE (01)

Le 7 Mai 2010 à 17h30 à Culoz
Visite maison individuelle : Construction brique monomur,CESI, pompe à chaleur avec plancher chauffant,
récupération d’eau de pluie, double vitrage

Inscription : Tél :04 74 45 16 46 ou mail à info@helianthe.org

POLENERGIE (07)

Le 7 Mai 2010 de 16h à 18 h à Darbres
Maison ossature bois. Installation de chauffage solaire sur une habitation individuelle Maison ossature bois.

Inscription : Tél : 04 75 35 87 33 mail ract@polenergie.org
Responsable : Olivier RACT

CEDER (26)

Le 7 Mai 2010 à 18h à Nyons
Visite d'une installation individuelle de chauffage solaire (SSC) intégré en toiture (environ 15m²) avec appoint chaudière fioul. Installation réalisée en 2009.

A 18h chez M. TORCK 38 promenade de la Perriere 26110 NYONS
(fléchage à partir du centre ville)

ADIL (26)

Le 7 Mai 2010 à 16h00 Valence
Visite Maison individuelle (chauffe-eau électro-solaire de 300 litres avec 4 m² de capteurs
solaires)

Inscription : 04 75 79 04 47 Fax : 04 75 79 04 54
mail : mle@dromenet.org
Responsable de la visite Yann PEREZ

AGEDEN (38)

Le 7 Mai 2010 de 14h à 17 h à Saint Jean de Bournay.
Ce système solaire combiné (SSC) de 14 m² de capteurs solaires thermiques garantit annuellement la couverture de 35 à 50% des besoins pour le chauffage et l'eau chaude. Installation de M. et

Mme Guillaud. 11 lotissement "pré du Bessay" Fléchage AGEDEN sur place.

ALE (38)

Le 5 Mai 2010 à 18h30
Visite maison individuelle à Sassenage (chauffe-eau solaire et panneaux photovoltaïques)

Inscription au 04.76.26.96.53 ou par mail environnement@sassenage.fr

HELIOSE (42)

Le 7 Mai 2010 à 15 h (St Etienne)
Maison basse énergie équipée d'un chauffage solaire et poêle bouilleur à granulés de bois, lauréate de l'appel à projets "100 maisons basse énergie" initié par la Région Rhône-Alpes

Inscription : Tél : 04 77 31 61 16 ou par mail animation@heliose42.org

HESPUL et ALE (69)

Le 8 Mai 2010 de 10 h à 12h30 À Caluire
Réhabilitation d’une maison ancienne en mâchefer : isolation par l’extérieur en fibre de bois,
triple vitrage, isolation des combles et planchers, VMC double flux, poêle à granulés, chauffe-eau solaire et 1,1 kWc de photovoltaïque

Inscription : infoenergie69.org ou
ale-lyon.org Par téléphone : 04 37 47 80 90 ou 04 37 48 22 42

ALE (69)

Le 7 Mai 2010 à St Priest
Visite du Quartier Hauts de Feuilly

ASDER (73)

Le 7 Mai 2010 (deux sites)
- De 14h à 17h - Visite Maison des Energies (Chambéry) - Visites : 14h/15h/16h/17h
- A partir de 18h30 : Visite maison individuelle en travaux : isolation, véranda, chauffe-eau solaire (Chambéry)

Rendez-vous à la Maison des énergies à 18h00 ou sur place, rue de la Féclaz à 18h30 (Fléchage ASDER).

PRIORITERRE (74)

Le 7 Mai 2010 de 10h à 17h - MeytheT
Vous propose un showroom dans son bâtiment, la maison pour la Planète. Au programme PV
souple, voitures solaires, capteurs thermiques et photovoltaïques ...En parallèle, le public pourra
être conseillé sur les capteurs solaires qui équipent notre bâtiment.

Ouverture au public de 10 h à 17 h. Plus d'infos au 04 50 67 17 54

Plus d'info, rendez vous dans la rubrique "Près de chez moi" et cliquez sur la région Rhône Alpes.

 


 


Partager cet article

1 2 3 4 > >>