1% pour la planète

Publié le par Gerome

En 2002, deux entrepreneurs américains, Yvon Chouinard, fondateur de Patagonia, et Craig Mathews, propriétaire de Blue Ribbon Flies créent la fondation One percent for the planet (1 % PLP) (1). Tous deux à la tête d’entreprises prospères, ils entendent mettre à profit leur modèle de gestion tout en actant en faveur des ressources dont dépend leur commerce. C’est ainsi que naît l’idée d’inciter les entreprises à reverser 1 % de leurs ventes à des organismes environnementaux, et de les fédérer autour d’un organisme commun, à savoir la fondation One percent for the planet.

 

1pourcentpourlaplanete.jpg

Présente à l’internationale, la fondation rassemble aujourd’hui 1439 entreprises membres, dont 1116 en Amérique du Nord, 239 en Europe, 45 en Asie, 28 en Océanie, 9 en Amérique du Sud et 2 en Afrique. Représentant des secteurs d’activité divers, elles sont d’importance variable, allant de la micro-entreprise au groupe doté d’un chiffre d’affaires florissant. Toutes reversent 1 % de leur chiffre d’affaires à l’un des 2474 groupes environnementaux rattachés à l’organisme non lucratif qu’est 1 % PLP. Depuis sa création, on estime le cumul des dons à plus de 70 millions de dollars. Pour la seule année 2010, 22 millions de dollars ont été reversés aux ONG agréées par 1 % PLP, soit une hausse de 40 % par rapport à 2009.



Altruiste, ce concept profite également aux entreprises adhérentes. D’une part, en permettant l’accès à un réseau de plus de 1400 entreprises, l’adhésion à la fondation favorise la mise en relation professionnelle. Par ailleurs, le statut de membre, l’emploi du logo 1 % PLP et la visibilité sur le site Internet dédié (2) sont autant d’atouts susceptibles de séduire et fidéliser une clientèle de plus en plus soucieuse de l’impact environnemental. Aussi, plus la fondation croît, plus elle gagne en réputation et plus elle est bénéfique à ses membres. Un processus qui semble en bonne voie alors que le nombre d’entreprises membres est passée de 1386 en février dernier à 1439 à ce jour.

Début 2011, la France a, d’ailleurs, célébré son centième membre, lequel a rejoint notamment le groupe Léa Nature et ses marques Jardin Bio, Natessance, So’Bio ethic, Biovie, Lift argan, Biosystem, Patagonia Europe, Champagne Dosnon, Sun piscines, Green republic, Scop Oxalis, Ateliers XXL, Patyka cosmétiques,  Fallenfest, Le Yeti, etc. Six nouvelles entreprises françaises ont ainsi fait leur entrée à 1 % PLP en janvier dernier : Evoa Cosmetics, Okidosport, CNOD entoutpetit.fr, Widiwici, Usuri et Xymox System. Actuellement, 180 associations bénéficient du soutien de 1 % PLP en France, parmi lesquelles figurent Surfrider Foundation, France Nature Environnement, le MDRGF, ARTAC, AVSF, Les Amis de la Terre, Planète urgence, la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO), Les Colibris, Kokopelli, Echo-Mer, Bio Consommacteurs, Slow Food France, Mountain riders, Nature & progrès et le WWF.

 

 


Publié dans Nature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article