Des entreprises qui se mettent au vert

Publié le par Gerome

Dans la série " bonnes nouvelles", je veux mettre l'accent sur les grandes entreprises et autres multinationales qui ont décidé de se tourner vers les énergies renouvelables.
Et la palme revient à General Electric :

General Electric (GE) prévoit que sa division "verte" devrait "exploser" ses ventes à l'horizon 2010. Le groupe américain table sur un chiffre d'affaires de 20 milliards de dollars annuel et réalise déjà des investissements important dans le secteur de l'énergie propre.

Seulement deux ans après sa naissance, la branche environnementale de GE dispose déjà d'un livre de commandes bien rempli. Spécialiste des éoliennes et des technologies de conservation de l'énergie, la division a réalisé un chiffre d'affaires de 12 milliards de dollars (9 milliards d'euros) l'an passé. En 2010, GE prévoit que ses ventes atteindront 20 milliards de dollars (15 milliards d'euros).

D'après le PDG du groupe énergétique, Jeffrey Immelt, la croissance de la demande pour des biens et des services respectueux de l'environnement défie toutes les prévisions. "L'écologie est devenue vendeuse et universelle", a estimé le PDG qui ne cache pas que si GE porte un si grand intérêt à l'énergie propre, c'est surtout parce qu'il s'agit d'un secteur très profitable.

GE a dévoilé onze nouveaux produits, services et technologies qu'il va lancer dans les prochains mois, la plupart d'entres-eux ont été développé en partenariat avec d'autres groupes, voire de petites start-up. Son activité veut s'adresser à un champ élargi, allant des compagnies aériennes aux loueurs de véhicules et du secteur de la distribution, notamment avec Wal-Mart, aux particuliers.
Source : la tribune

Le groupe Lafarge, numéro un du ciment dans le monde
a annoncé son nouveau projet 'Ambitions Développement Durable 2012'.
Le groupe français se fixe trois priorités :
la lutte contre le réchauffement climatique,
veiller à la protection de la biodiversité
et à la santé de ses employés dans le monde.

 

Le cimentier s'engage à évaluer toutes ses carrières à travers le monde selon des critères validés par WWF International, afin d'instaurer un plan de développement de la biodiversité sur les sites ayant un potentiel, en matière d'espèces rares de faune ou de flore.
Lafarge lance également un programme de santé pour lutter contre le sida et la malaria.



Publié dans Les bonnes nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article