Probable reglementation du tourisme contre la pollution

Publié le par Gerome

Le réchauffement climatique menace de disparitions certaines iles du Pacifique et pourrait priver de neige des stations de montagne. "Il est vital de s'adapter", "Adapter le tourisme aux changements climatiques et à ses contraintes, a affirmé Francesco Frangialli, le secrétaire général de l'Organisation mondiale du tourisme, c'est à la fois une révolution technologique, pour introduire de nouvelles technologies et elles arrivent. Une révolution économique. Il faut modifier les circuits de production et de consommation. Et le plus important, une révolution culturelle. C'est dans les esprits que cela va se passer".
Selon l'OMT, le secteur du tourisme a généré en 2005 4,95% des émissions mondiales de gaz à effet de serre : soit une proportion égale à son poids dans le PIB mondial. Les 3/4 de ces émissions sont liés aux transports routiers et aériens. Dans quels secteurs doit porter l'effort de l'industrie ? "Nous avons trois moyens internes, explique le directeur de l'Association Air Transport Action Group Philippe Rochat. L'amélioration des flottes par le progrès technologique. L'amélioration des infrastructures aériennes, aéroports et routes aériennes. Et l'amélioration des opérations elles-mêmes par les compagnies aériennes".

Parmi les pistes proposées au salon du tourisme par le membre de l'OMT : le remplacement des anciennes flottes des compagnies aériennes par des modèles d'avions moins gourmands en carburant comme le 787 de Boeing et l'A350 d'Airbus, mais aussi l'A380 qui permet d'emporter plus de passagers sur un même vol.

voyager-en-vert-et-contre-toute-pollution.jpg
C'est un début....Il n'y a pas de quoi sauter en l'air mais le simple fait qu'il y ait une prise de conscience dans le secteur touristique est une bonne chose. Dans mon département je suis aux premières loges pour assister à la dégradation de la Nature par les touristes. Mais agir en faveur de l'environnement implique d'autres mesures que les transports : il est important de taxer les personnes qui font plusieurs centaines de kilomètres avec des véhicules très polluants tels les 4x4. Ces engins sont des marqueurs sociaux dont le but est de montrer à ses congéneres son rang social. Si une personne a assez d'argent pour acheter des 4x4 à 50.000 euros elle peut très bien s'acheter une voiture hybride.

Une autre mesure importante serait d'équiper tous les lieux touristiques avec des infrastructures adaptées : déchetterie, collecteurs d'ordures jaune, vert , bleu ( je dis ça car il n'y en pas partout).
Créer des chalets "points info" aux abords des zones naturelles pour sensibiliser les touristes à la protection de la Nature " Cette forêt n'est pas un dépotoire, respectez-là".
Etc...... Des idées comme ça j'en ai plein. Attention de ne pas se laisser bercer par des "mesurettes" qui masquent des problèmes plus importants.



Publié dans Pollution

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article