L'Allemagne va faire un effort pour les forêts tropicales

Publié le par Gerome

La conférence de l'Onu sur la biodiversité, qui a débuté le 19 mai à Bonn, a pris un nouveau tour mercredi avec l'annonce que l'Allemagne allait débloquer des moyens supplémentaires pour protéger les forêts tropicales, gardiennes du climat et de la biodiversité.
L'Allemagne va verser une contribution supplémentaire, qui atteindra en 2013 un demi-milliard d'euros par an, pour la protection des forêts et des autres écosystèmes menacés, a annoncé la chancelière Angela Merkel.

Entre 2009 et 2012, Berlin compte débloquer un total de 500 millions d'euros, a-t-elle précisé.
La chancelière a fait cette annonce alors que la conférence de Bonn est entrée mercredi dans une phase politique décisive, avec l'entrée en scène des ministres de l'Environnement des pays participants qui ont entamé trois jours de débats sur les moyens de préserver la diversité de la vie animale et végétale de la planète.

Berlin espère que d'autres pays suivront son exemple pour lutter contre la déforestation dans le monde, qui au rythme actuel, contribue à près du quart des émissions de carbone, plus que le secteur des transports.
"L'Allemagne ne peut supporter seule ce fardeau", a averti Angela Merkel, glissant au passage que "toute contribution" des autres pays serait la bienvenue.

Message reçu par Bruxelles: "si les 191 parties de la Convention étaient animés du même esprit que Mme Merkel, nous pourrions encore démontrer que nous sommes sérieux dans nos efforts pour réduire la perte de la biodiversité", a lancé le président de la Commission européenne José Manuel Barroso.

Cette conférence qui doit prendre fin le 30 mai, est "critique si nous voulons atteindre nos objectifs en 2010", a-t-il fait remarquer, appelant à "redoubler d'efforts".
Il s'agit de la neuvième conférence des pays membres de la Convention de l'ONU sur la diversité biologique (CDB) qui avait été adoptée en 1992 lors du Sommet de la Terre à Rio de Janeiro.

La CDB s'est fixée pour objectif de ralentir de manière significative d'ici 2010 le rythme actuel effarant de l'appauvrissement de la biodiversité.
Greenpeace a salué l'annonce de la chancelière Merkel qui "a envoyé un signal très fort et très important qui était vraiment nécessaire pour faire avancer les négociations au sommet sur la biodiversité", selon Martin Kaiser, chef de sa délégation à la conférence de Bonn.

"Ce qui est important maintenant, c'est que les autres pays industrialisés joignent leurs efforts pour apporter au total les 30 milliards d'euros par an qui seraient nécessaires pour la protection des forêts vierges et donc du climat", a ajouté le représentant de Greenpeace.

Les participants font le lien avec le climat et estiment que l'érosion de la biodiversité mérite autant d'attention que le réchauffement climatique.
"C'est une question de survie pour l'humanité", a estimé le ministre allemand de l'Environnement, Sigmar Gabriel.

Car "si nous continuons comme si de rien n'était, il nous faudrait deux planètes, or nous n'en avons qu'une", a-t-il lancé.
Il a cependant estimé que des progrès ont été accomplis à Bonn sur la question de "l'accès et du partage des bénéfices" (Access and Benefit Sharing - ABS), découlant de l'utilisation des ressources génétiques provenant des forêts vierges par les pays industrialisés.

L'objectif est de conclure un régime international lors de la prochaine conférence de la CDB qui se tiendra en 2010 à Nagoya, au Japon.

Source : AFP

Merci l'Allemagne! Ce n'est pas la première fois que je salue à travers de nombreux articles, le bon sens Allemand. Ces gens là ont tout compris : abandon du nucléaire, villes et villages "écolos", maintenant une aide substantielle pour les Forêts tropicales; il faudrait maintenant qu'elle entraîne les autres pays de l'UE dans son sillon.... Mais ça c'est une autre histoire!



Publié dans Les bonnes nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article