11 janvier 2014 6 11 /01 /janvier /2014 22:51

Les ventes de voitures électriques et hybrides ont connu une forte progression l'an dernier en France et représentent 3,1% de part de marché.

 

Nissan_Leaf_001.JPG


Les ventes de voitures électriques se sont envolées de 55% à 8.779 unités, tirées par la Renault Zoé, la Nissan Leaf et la Bluecar de Bolloré utilisée dans le cadre du système d'autopartage Autolib' en région parisienne et bluely à Lyon, selon un communiqué de l'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique.


«C'est en grande partie des collectivités locales et des entreprises qui les achètent», précise Joseph Beretta, président de l'Avere. «Mais la Zoé rebat les cartes» car la marque au losange vise avant tout les particuliers avec sa citadine, explique-t-il.

Le nombre d'utilitaires légers électriques a bondi de 42% à 5.175, avec le Renault Kangoo II en tête, selon le communiqué.


La progression des ventes de modèles hybrides est encore plus forte. Elles ont quasiment doublé pour atteindre 41.389 véhicules, dont 28.676 dotés d'une motorisation essence et 12.713 dotés d'une motorisation diesel, selon l'Avere.

Si ces chiffres sont en forte hausse, ils ne représentent qu'une goutte d'eau des 1,79 million de voitures neuves écoulées l'an dernier dans l'Hexagone.

«La France reste le leader des ventes de véhicules électriques et hybrides en Europe», selon le communiqué, devant la Norvège et l'Allemagne. Ce devrait encore être le cas cette année, selon M. Beretta.


«En 2020, nous estimons que le parc roulant électriques et hybrides (voitures particulières et véhicules utilitaires légers) en France dépassera les 800.000 véhicules», fait-il savoir.

 

 


Partager cet article

Published by Notre Terre - dans Les bonnes nouvelles
commenter cet article

commentaires