Fin d'un faux suspense : Gap se retire des JO 2018

Publié le par Gerome

Le maire de Gap (Hautes-Alpes) Roger Didier (PRG) a annoncé mardi que la ville retirait sa candidature pour l'organisation des jeux Olympiques d'hiver de 2018, la veille de l'annonce par le comité national olympique sportif français (CNOSF) d'une candidature de la France. Les villes de Grenoble (Isère), Annecy (Haute-Savoie) et Nice (Alpes-Maritimes) restent en lice. "S'il paraissait essentiel que les Alpes du Sud soient présentes aux côtés des Alpes du Nord dans cette opération de mobilisation de l'ensemble des Alpes, je n'ai jamais pensé que Gap avait techniquement et financièrement la capacité de se porter candidate à l'organisation des JO d'hiver", a déclaré le maire à la presse mardi soir. Le président de la région PACA, Michel Vauzelle, a déclaré dans un communiqué qu'il soutiendrait "activement les dossiers de candidature portés par les territoires de Provence-Côte d'Azur", précisant qu'après Grenoble et Albertville, "il serait juste que la France porte désormais la candidature d'une ville des Alpes du Sud".



(Il serait surtout plus juste de ne pas faire les JO d'hiver en france en 2018 pour la bonne et simple raison que le taux d'enneigement risque de ne pas être au top. De plus, nous voulons organiser des JO pour des raisons purement mercantiles au détriment de l'environnement et du sport. Tout le monde court après les JO car ils sont source de développement économique.... Et qui dit développement économique dit accroissement de la pollution générée par les transports, les bâtiments, les déchets des dizaines de milliers de personnes qui viendront assister aux jeux, etc...) C'est donc une très bonne nouvelle pour la capitale douce si elle veut préserver son image de "capitale nature"!

Publié dans Hautes-Alpes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article