La première télé solaire

Publié le par Gerome

Alimenter un écran de télévision via un panneau solaire ne c'est jamais vu. Le groupe Sharp innove donc en présentant le premier prototype d'écran LCD solaire

Depuis plusieurs années, le Japon accorde une importance cruciale à la consommation électrique de ces habitants. Manquant cruellement de ressources, le choc pétrolier de 1973 a mis en exergue le manque d'indépendance énergétique du Japon. Depuis, le gouvernement ne cesse de s'employer à développer le recours aux énergies alternatives (énergie solaire et éolienne). Si les politiques nippons espèrent doter 70% de leur parc immobilier de panneaux solaires d'ici 2020, les fabricants d'appareils électroniques et électroménagers sont également mis à contribution.

 


A l'occasion de l'Hokkaido Toyako Summit qui s'est tenu de 7 au 9 juillet, le constructeur Sharp a présenté toute une série de produits respectueux de l'environnement dont le plus impressionnant fut sans conteste un écran de télévision LCD solaire. D'une diagonale de 28 pouces (71cm), cet écran LCD de 20mm d'épaisseur paraît à première vue des plus normal. L'innovation réside en réalité dans le dispositif qui l'accompagne : un panneau solaire de la taille de l'écran pouvant se raccorder à ce dernier. Une fois le branchement effectué, le panneau solaire permet l'alimentation totale de l'écran, le rendant ainsi véritablement écologique et autonome, comme le précise le constructeur : « Cela pourrait ainsi permettre aux 1,6 milliard d'humains qui n'ont pas l'électricité de profiter quand même de la télévision ».


S'il n'est pas encore question de doter chaque être humain d'un écran Sharp, nul doute qu'il saura ravir les amoureux de l'économie d'énergie. En effet, grâce à l'ajout du panneau solaire, l'écran LCD affiche une consommation de 30% inférieure à celle d'un téléviseur LCD classique. Une économie d'énergie qui devrait permettre au groupe d'implanter durablement l'écran LCD solaire dans les foyers japonais, comme l'explique la porte-parole de Matsushita (groupe comprenant notamment la marque Panasonic) : « Dans un foyer japonais, un quart du courant sert à alimenter la climatisation (99% des maisonnées en ont), 16% le réfrigérateur et autant l'éclairage, suit enfin la télévision qui est responsable de 10% de l'électricité absorbée ».



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article