Les lampes à économie d'énergie dangereuses pour la santé

Publié le par Gerome

Dans pas longtemps on s'éclaire à la bougie! Les ampoules classiques vont être rétirées du marché à la fin de l'année car elles consomment trop et contribuent de ce fait au réchauffement climatique de la planète. Elles vont être remplacées par les ampoules basse consommation : elles consomment peu, éclairent aussi bien que les ampoules classiques et en plus durent près de 10 ans! Génial, le choix est vite fait!

Cependan, les ampoules basse consommation fluo-compactes (LBC) seraient dangereuses pour la santé à cause de puissants champs électromagnétiques qu'elles génèrent. Les scientifiques du Centre de recherche et d'information indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques (Criirem) et de l'Arca Ibérica (Espagne) ont réalisé un banc d'essai de ce type d'ampoules et montré leur dangerosité. Elles sont pourtant recommandées pour la lutte contre le réchauffement de la planète et les économies d'énergie.

L'expérimentation, menée près de Valence, en Espagne, et réalisée en chambre anéchoïque - des pièces dont les murs et le plafond absorbent totalement les ondes sonores ou électromagnétiques - avec différentes lampes, de marques et puissances variées, montre que les ampoules LBC, dès l'allumage, sont à l'origine d'importants rayonnements radioélectriques.

Ces champs électromagnétiques sont la résultante des ballasts électroniques présents dans le culot des ampoules. Ces circuits électroniques régulent la tension électrique entrant dans l'ampoule ce qui permet d'économiser de l'énergie. Mais ils sont chargés également, pour éviter un effet de scintillement, d'augmenter la fréquence du courant traversant l'ampoule. Pour ce faire, ils transforment les émissions basse fréquence des ampoules en fréquences bien plus élevées, sources des rayonnements radioélectriques élevés.

Selon le Criirem, contrairement aux ampoules classiques, les champs détectés autour des LBC allumées atteignent, à 20 cm, entre 180 volt par mètre (V/m) et 4 V/m pour des puissances allant de 20 à 11 Watts. Avec des puissances de 7 ou 5 Watts, les champs électriques radiofréquences mesurées vont de 34 à 2 V/m à moins de 20 centimètres. Il faut attendre 1 mètre pour retrouver une valeur de 0,2 V/m, correspondant au bruit de fond radiofréquences ambiant. Le Conseil de l'Europe a fixé la limite de ces émissions à 28 V/m pour éviter au public tout effet thermique.



En conclusion, la Criirem préconise de ne pas utiliser ces ampoules "en tant que lampes de chevet ou de bureau et demande aux fabricants de remédier à cette électropollution". Le Criirem souligne qu'aucun "blindage électromagnétique n'a été constaté dans le culot des ampoules testées. Ce dernier pourrait réduire les émissions électromagnétiques.


Publié dans Habitat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CUI 27/05/2009 14:19

Pour répondre à une première question de "terreetmer", sur où se trouve cette usine de recyclage en France, je crois qu'il n'y a rien de top secret... Tout d'abord, il n'y a pas une usine de recyclage mais plusieurs, 6 pour être exacte. L'information que vous recherchez se trouve à mon sens plus sur ce lien que je vous laisse consulter http://www.recylum.com/la-filiere/gros-plan-sur-le-recyclage/. J'espére que vous trouverez sur ce lien toutes les informations que vous recherchez.Gerome, j'ai lu avec beaucoup d'intérêt votre réponse que je trouve très intéressante. Je ne suis spéciaiiste sur la manière dont se fabrique les ampoules. Je sais seulement que les ampoules à incandescence ne se recyclent pas. Par contre, les ampoules basse consommation se recyclent à 93 % de leurs poids (verre, métaux, mercure).Par exemple, le verre qui représente 88 % d'une lampe, est utilisé pour fabriquer de nouvelles lampes. Utiliser du verre recyclé nécessite moins d'énergie, puisque le verre a un niveau de fusion inférieur à celui du sable. Cela permet aussi d'économiser l'énergie nécessaire à l'extraction du sable qui compose le verre à 70 %.Quand au mercure qui représente 0,005 % de la composition d'une lampe, il est récupéré par les recycleurs et réutilisé dans la fabrication des nouvelles lampes. Recycler ses lampes permet donc d'éviter le rejet dans l'atmosphère et dans le sol du mercure contenu dedans.Je ne connais pas par contre le coût écologique global de la fabrication des lampes basse consommation.J'ajouterai une dernère chose. L'Agence Internationale de l'Energie estime que le passage mondial à l'utilisation de la lampe à économie d'énergie pourrait éviter l'émission de 470 millions de tonnes de CO2 en 2010, soit près de la moitié des objectifs de réduction fixés par le Protocole de Kyoto.

terreetmer 26/05/2009 19:38

vraiment etonnant de voir une telle reponse,pas de mail pour dialoguer ! ça va faire plus d'une semaine que je me suis adressée a ce site www.malampe.org je n'ai pas obtenue de reponse la question etait pourtant simpleOù se trouve cette fameuse usine a recycler en France ? et bein pas de retour :(C'est TOP Secret ou totalement dibon ?

CUI 26/05/2009 14:57

Pour info, ces lampes présentent peut être quelques défauts, mais il faut savoir que la quantité de mercure contenu dans ces lampes s'élève à 0,005 % du poids de la lampe. A titre de comparaison c'est 5 fois moins qu'une pile de montre.... ! Une filière de recyclage existe en France. Elle est orchestrée par Récylum, éco-organisme agréé par l'Etat pour collecter et recycler ses lampes. Les lampes usagées peuvent être remise à son revendeur qui a une obligation de reprise du "1 pour 1", déposées dans un meuble de collecte disposé dans les grandes surfaces qui commencent à être équipées, ou déposées dans sa déchetterie.Il existe en France plusieurs recycleurs répartis sur le territoire français pour limiter l'impact des véhicules de collecte.Je vous invite pour en savoir plus à visiter le site www.malampe.org, vous y trouverez notamment le point de collecte le plus proche de chez vous.Pour ce qui concernent les champs électromagnétiques, une étude lancée par le syndicat de l'éclairage devrait bientôt voir le jour. Seule certitude pour le moment, c'est qu'il est déconseillé d'être à plus de 30 cm d'une lampe fluo-compacte. Chose qui ne va pas trop changer avec les ampoules à incandescence car lorsqu'on s'en approche de trop elles brûlent !Que pensez aussi des téléphones portables collées à son oreille ! 

Gerome 26/05/2009 18:51


Remarques tout à fait pertinentes de votre part. Je constate que vous vous êtes largement renseigné sur le sujet et je vous remercie de votre intervention.
Pour ce qui est des sites de recyclage, j'étais au courant, heureusement qu'ils recyclent ces ampoules mais je me demande quand même s'ils arrivent à recycler le mercure et quand bien même quand
font-ils?
J'ai vraiment hâte de lire l'étude sur les champs éléctromagnétiques ménée par le syndicat de l'éclairage, ça risque d'être inétressant à condition que cette étude soit impartiale, ce qui n'est pas
toujours le cas par exemple pour les portables, vu que vous en parlez (en tout cas vous prêchez un convaincu!).
Très sincèrement je ne sais pas quoi penser de ces ampoules, effectivement si on se place à plus de 30 cm ce n'est pas dangereux, ce qui d'ailleurs est souvent le cas et peut importe les ampoules!
il faut juste ne pas les mettre sur les lampes de chevet.
Autre chose : on sait que les ampoules classiques grâce notamment à une technique bien rôdée et peu coûteuse ne nécessitent très peu de matières premières, ce qui en soi est bien pour
l'environnement. Cependant les ampoules basse conso sont trufées d'élèctronique ce qui fatalement nécessite plus de matières premières; connait-on le coût écologique d'une telle fabrication de
masse?


terreetmer 23/05/2009 15:16

Elles sont aussi bourrée de mercure :( il y a soit disant un recyclage correcte ... j'attend toujours la reponse sur la question ou ce trouve cette foutue usine sur le territoire français, quel commune peut ce permettre d'envoyer en allemagne ou en italie, tout fini dans les incinerateurs, Merci le recyclage à la françaiseen resumer les seules ampoules qu'ils nous reste pour l'instant sont les LED bonjour le porte monnai il faut changer tout les culotsEn realite ont se fou bien de la gueule des gens et encore plus de leur santédu moment que les poches ce remplissent