Nouvelles études sur les causes du cancer liées à l'environnement

Publié le par Gerome

En France, la fréquence de l'apparition du cancer a augmenté de 93 % chez l'homme et de 84 % chez la femme, et ce en seulement 25 ans....

Les causes? Notre mode de vie polluant.

Pour la première fois l'agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail (Afsset) a publié une étude sur le lien entre les cancers et l'environnement et bien que cette publication soit très mesurée et prononcée du bout des lèvres tant le sujet fait peur, l'agence insiste sur le principe de précaution.....Et dans ce pays, lorsqu'on parle de principe de précaution, c'est qu'on juge le problème suffisamment grave.

Martin Guespereau, directeur général de l'Afsset décalre que "L'approche de prévention, qui s'appuie sur les risques connus, doit se doubler d'une approche de précaution". D'ailleurs il prône le remplacement immédiat des substances dont le potentiel cancérigène est encore en débat, par des substances moins dangereuses. "On attend d'être sûr des effets ou on agit aujourd'hui ?" : s'interroge-t-il. Et de citer l'exemple du dichlorométhane classé "cancérigène classe 3", c'est-à-dire suspecté d'être cancérigène, et qui est pourtant utilisé massivement pour la fabrication de parfums ou de matières plastiques.

L'Afsset estime que les disciplines telles que la toxicologie, l'étude des expositions et les sciences humaines et sociales doivent désormais être croisées, l'augmentation des cancers ne pouvant pas être expliquée par un seul facteur.

Il serait temps d'agir...Mais pas dans dix ans quand tout le monde sera malade, il faut agir maintenant et commencer à interdire sans délai les produits suspectés d'être cancérigène.



Publié dans Nutrition & Santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article