Billet d'humeur de claude allègre.....bis répétita

Publié le par Gerome

«Nicolas Hulot est un imbécile»

Claude Allègre (27-09-09) Nice Matin

Et l'ancien ministre d'en rajouter une couche sur le réchauffement climatique, «vaste plaisanterie».

"Je ne suis pas un inconditionnel de Nicolas Hulot mais entre cet espèce de scientiste négationniste qui réfute non plus une thèse mais bien un fait avéré et Hulot qui ma foi est devenu le porte voix de l'écologie en france, je choisis quand même le second".

Voici ce que l'on peut lire sur Libé aujourd'hui :

L'ancien ministre de l'Education Claude Allègre n'y va pas de main morte de dimanche dans une interview publiée par Nice-Matin: «Nicolas Hulot est un imbécile, vous pouvez l'écrire. C'est une honte qu'il soit devenu le gourou de l'écologie. Il envoie les gens rouler à vélo et lui fait ses affaires en hélicoptère.»

Interrogé sur la taxe carbone, Claude Allègre, un temps annoncé au gouvernement au printemps et finalement pas nommé, la qualifie de «gadget injuste et inutile»: «La France est la seule à l'instaurer. Aujourd'hui 100 euros, 1.000 euros dans quelques années. Vous savez, l'essence chère, les familles connaissent déjà.»

L'ancien ministre de Lionel Jospin raille aussi, comme il l'a déjà fait, les théories sur le réchauffement climatique, qualifiées de «vaste plaisanterie» dont les promoteurs apportent «des réponses simplistes à un système complexe et prétendent prédire le climat dans cent ans, alors qu'on a du mal à obtenir une météo fiable à plus de trois jours».

«Eux-mêmes ne croient pas ce qu'ils racontent, ajoute Allègre, mais c'est une aubaine pour eux comme, par exemple, récolter des financements publics.»

" Les plus grands experts mondiaux dans le cadre du G.I.E.C (Groupe Intergouvernemantal sur l'évolution du Climat) sont tous unanimes : les activités humaines réchauffent le climat par leurs émissions de CO2, ce n'est même plus contestable. claude allègre se croit plus malin que tout le monde en réfutant ces études très sérieuses. Au moins ce fou n'est pas retourné au gouvernement....

Pour boucher le trou de la couche d'ozone, allègre a la solution :




Publié dans Nature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marie jeanne jourdan 29/05/2010 00:05



Bonjour, je reçoit la new letter planète info, et j'ai lu ceci en résumé:


Le permafrost dégèle, scénario non prévu par le GIEC qui date de 2001(hé oui! on ne le dira jamais assez, que le temps passe vite!), et ce dégel constaté en 2004.


Dans le passé, un changement climatique majeur dû au méthane c'est déjà produit.


Le méthane, c'est 27 fois l'effet de serre du CO2, il est en faible quantité dans l'atmosphère, si le permafrost dégèle, c'est tous les fonds marins qui vont dégazer, et cela représenterai un
stock 3000 fois supérieur à ce qu'il y a dans l'atmosphère! Le méthane pourrait être aussi une ressource énergétique immense si son exploitation était moins onéreuse et aussi moins dangereuse car
inflammable et risque de rejet dans l'atmosphère. Depuis 2004, les USA et 20 pays se sont attaqués à son exploitation, la Chine semble commencer l'exploitation de manière sérieuse. Hors si ce
dégazage est imminent, l'utilisation du méthane comme source énergétique est peut être à la fois la solution contre le réchauffement climatique et le problème d'énergie renouvelable.


Si le dégazage augmente, alors le réchauffement augmentera l'évaporation et si le CO2 représente 74°/° des gaz à effet de serre LIES A L'ACTIVITE HUMAINE, la vapeur d'eau représente 3/4 de
L'EFFET de SERRE global et n'est  pas lié à l'activité humaine... Et c'est sans compter sur l'activité solaire dont on ne peut sérieusement ignorer son rôle! Controler le CO2 peut nous faire
gagner un peu de temps, un temps précieux pour un changement climatique majeur dramatique qui semble inéluctable actuellement.


Encore un argument qui alimente mon moulin: on est dans le "noir" le plus complet dans le domaine prévisionnel climatique, d'où la nécessité de s'organiser de manière souple pour s'adapter à
différents scénarios, c'est pas évident, mais dans cette vision des choses se reporter à WWW.ecolobabisme.com !



marie jeanne jourdan 15/10/2009 21:45


Bonjour,
Récemment, je me suis rendu sur le site de "laterre du futur" et j'ai écouté en entier la conférence de M Vincent Courtillot, directeur de l'institut de Physique du globe et membre de l'académie
des sciences". Ses arguments sont très persuasifs, et ont un caractère scientifique de part une rigoureuse méthodologie et réthorique. Je vous serais donc très reconnaissante d'examiner ses
arguments et de me faire part de votre avis.
En ce qui me concerne, si le réchauffement m'apparaissait comme indiscutablement préoccupant, je me souciais surtout du risque sismique majeur certain, qui fut plus d'une fois à l'origine de la
disparition massive d'espèce et qui pourrait bien de nouveau avoir des conséquence planétaire cataclysmique, bien plus que le réchauffement. Ci dessous je vous fais part du commentaire que j'ai
laissé sur la terre du futur(rubrique climat, conf par M V.Courtillot) et pour lequel je n'ai toujours pas de réponse:
Bonjour, dans cet article je lis "l'activité de soleil est en baisse depuis une dizaine d'années. Le calme qui précède la tempête? L'activité solaire est aussi lié à l'activité sismique qui
augmente avec l'intensité des éruptions solaires. Dans une émission télévisée je me souviens avoir entendu parler en ce qui concerne le Japon, pour qui l'activité sismique est aussi lié à la
tectonique des plaques, qu'il  ly a une période de rapprochement des séismes puis une période de calme(comme actuellement) avant l'explosion pyroplasmique majeur qui détruirait Tokyo.
Hors dans la revue DIPLOMATIE, n°4 hors série(2007), j'ai lu que "le soleil est plus actif actuellement qu'il ne l'a été ces 11000 dernières années", et ce n'est rien à côté de ce qui nous attend
au alentour de 2012(il y a aussi des cycles courts de 11ans où'activité solaire disparaît ce qui correspond à des périodes de sécheresses, nous sommes peut être dans ce cycle court?). D'autre part
il est question également d'une onde cosmique electromagnétique traversant notre système solaire qui a déjà engendré des perturbations électromagnétiques sur les planètes géantes, se traduisant par
un changement au niveau des "tâches" ou zones de turbulences de Jupiter. Cette onde atteindra le soleil vers 2012.
Donc merci de me précisez si nous sommes bien dans le cycle court de disparition d'activité , au sein d'un cycle long de forte activité qui va reprendre et donc augmenter .+++ le risque
d'explosion d'une caldeira comme Yellowstone qui montre régulièrement des signes d'augmentation d'activité. C'est pourquoi, réchauffement ou pas, mais risque sismique majeur un jour, m'ont ammenée
à repenser une nouvelle organisation mondiale, qui devrait permettre de sauver des populations:
-organisations en grandes régions planétaire d'exploitation diminuant les sources de conflits
-prévoir une terre d'acceuil pour toute population, en réorganisant l'ONU et par l'organisation de ces "grandes niches écologiques" planétaires.
- fertiliser les déserts., réserve céréalière ect... Desurbaniser les zones à haut risque sismique.
J'aimerais vraiment avoir l'avis de scientifiques sur le projet présenté sur mon site:wwwmariejeannejourdan.com
voir l'article "présentation des thèmes du roman "le temps des révélations", à la fin cliquer sur "cartographies géopolitiques"





Gerome 16/10/2009 08:22


Bonjour,

Tout d'abord merci pour votre commentaire. Je prendrais un moment dans la journée pour écouter la conférence de M Courtillot. Je ne manquerai pas de vous en faire part.
J'ai en effet entendu parler de la corrélation entre l'activité solaire et les tremblements de terre, je ne me suis pas forgé d'avis sur la question car je connais peu le sujet.
J'ai noté cependant que vous parlez à plusieurs reprises de 2012, c'est une date très importante. Les anciens Mayas considéraient que la Terre fonctionnait par cycle de 56000 ans et 2012 serait
l'apogée de ce cycle. Les M'ams,(gardiens du temmps) très ancienne tribu Maya était spécialisée dans les calendriers et sont les seuls au monde a avoir établi un calcul du temps aussi précis
(saisons, cycles, prédictions astrologiquesetc....). Je vous encourage à lire une étude réalisé par Carlos Barrios Anthropolgue espagnol qui a vécu au contact de cette tribu au Guatémala et qui a
été initié à tout ceci.
Donc oui en 2012 il va se passer quelque chose mais ce n'est pas encore clairement défini, peut-être comme vous l'avez suggéré, une éruption solaire de grande ampleur, ou bien des séismes un peu
partout?

Vous avez beaucoup de bonnes idées pour que l'humanité s'en sorte mais par exemple fertiliser les déserts n'est pas chose aisée et malheureusement les gouvernements préfèrent faire mumuse sur mars
ou relancer la course aux armements, tout cet argent pourrait être utilisé dans de grands et beaux projets mais ce n'est pas leur volonté.....

Pour ce qui est de la terre d'acceuil, je ne veux pas vous froisser mais aujourd'hui ça devient de l'utopie... On a vu ce que ça a donné à la fin de la seconde guerre mondiale quand les alliés ont
créer des territoires israeliens en palestine! L'homme n'aime pas partager, ni ses richesses, ni son territoire.
Et je suis intimement convaincu qu'il se trame un projet de réduction de la population mondiale, d'où ces nouveaux virus qui apparaissent, les guerres en Afrique qu'on laisse faire malgré des
casques bleus etc.... Mais tout ceci est un très long débat auquel je n'ai pas le temps de m'attarder ce matin.
J'irais jeter un oeil sur votre site.
Bonne journée et à bientôt