Le gaz, facteur important pour réduire les émissions de CO²

Publié le par Gerome

Il faudra que la production mondiale de gaz naturel augmente de 70% pour que la planète commence à réduire assez vite ses émissions de gaz à effet de serre de manière à éviter les pires effets du réchauffement climatique, selon une nouvelle étude rendue publique mardi.


La demande mondiale de gaz naturel va passer à 4.800 milliards de mètres cubes par an en 2030, contre 2.800 milliards de mètres cubes actuellement, conclut l'IGU (International Gas Union) dans cette étude.

Le monde a besoin de combustibles à faible émission en carbone, comme le gaz naturel pour remplacer le charbon et fournir un appoint aux énergies renouvelables comme l'éolien et le solaire, qui sont dépendants des conditions météorologiques.

On s'attend à ce que les énergies renouvelables satisfassent 26% des besoins mondiaux en 2030, tandis que le part du charbon baissera et ne constituera plus que 14%. Le gaz devrait alors représenter 28% du marché mondial de l'énergie, contre 21% aujourd'hui.

Selon un tel scénario, les émissions de dioxyde de carbone de l'ensemble des sources d'énergie régresseront de 30 milliards de tonnes par an aujourd'hui à 27,2 milliards de tonnes en 2030.



Publié dans Pollution

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article