Un parc régional dans les Maures?

Publié le par Hagrimus



Les Maures ne sont pas qu'un massif, elles comptent également de magnifiques plaines qui acceuillent de nombreux étangs et autres lacs, comme le montre cette photo prise aux Escarsets au début du printemps.

L'expansion de l'habitat humain devient un réel problème pour la sauvegarde de notre environnement. J'aimerais que dans 10 ou 20 ans nous puissions avoir le privilège de voir d'aussi beaux payasages. Jusqu'à présent je ne vous ai montré qu'une partie des Maures mais viendra le moment où je mettrai en ligne des photos peu glorieuses de l'irrespect des hommes face à la Nature.

Mon rêve? Que le massif des Maures devienne un jour un parc régional. Oh je sais ce qu'on va me répondre, je connais déjà toute la réthorique des chasseurs et des pro-urbanisation et ils me diront que la création d'un parc régional limitera encore plus les activités humaines et l'urbanisation, que le sanglier considéré comme nuisible ne pourra plus être chassé, qu'on ne pourra plus faire ce qu'on veut dans les Maures.

Ces inquiétudes sont toutes fondées, surtout au niveau du sanglier, car s'il n'est plus chassé il dévastera les champs et les cultures et cela entraînera une catastrophe économique locale, mais la création d'un parc ne signifie pas une abolition des privilèges et la mise sous cloche d'un espace naturel. Il faut s'adapter à la réalité du terrain et donc adapter les décrets en fonctions du quotidien des habitants et je pense qu'un parc régional ne mettra pas un terme à la chasse au sanglier.

L'homme est un animal indiscipliné et seuls les lois arrivent (pas toujours efficacement) à le discpliner. Certains élus locaux pensent que chaque personne à droit à la propriété individuelle, en d'autres termes, chaque personne si elle en a les moyens peut avoir sa villa et son bout de terrain. Alors, les lotissements grandissent, les maisons de village se vident un peu plus, les champs se vendent comme des petits pains, la pollution générée par les travaux et les matériaux augmente.......et petit à petit l'homme se rapproche des zones boisées qu'il pollue systématiquement comme pour montrer son contrôle sur la Nature. Ces lotissements deviennent à terme, des quartiers, puis des banlieues et ainsi nous arrivons à créer des villes à dimension non-humaines avec des permis de construire donnés un peu trop facilement, ce qui entraîne des constructions anarchiques, et l'extermination des espèces locales.

Mais les communes ne sont pas les seules responsables, en chefs de file et en champions de la médiocrité nous trouvons les banques et les organismes de crédit qui facilitent de plus en plus les prêts sur de très longues périodes. Parfois pour construire une maison, des couples aux revenus modestes s'endettent sur 35 ans!!
Cette facilité déconcertante à obtenir sa maison pose un problème très grave sur le plan écologique, les lotissements poussent comme des champignons et menacent les zones boisées à proximité, les cours d'eau, les espèces animales etc...
Il y a aussi les promeneurs du dimanche qui laissent leurs ordures en évidence ( à chaque sortie en Forêt, je ramasse en moyenne 5 à 10 kilos de détritus) et notre beau massif des Maures devient une décharge à ciel ouvert. Les Maures bénéficient d'une surveillance accrue durant l'été, les activités humaines sont réglementées mais une fois passé le spectre des incendies et les touristes pollueurs, la vigilance retombe et le massif redevient peu à peu un beau merdier.

Alors oui je pense que la création d'un parc régional permettrait de limiter notre impact négatif sur l'environnement et de permettre à certaines espèces de se reproduire en toute sérénité.
Car ne perdons pas de vue un point essentiel :
METTRE EN PERIL LA NATURE C'EST METTRE EN PERIL TOUTE L'HUMANITE.



Publié dans Nature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

zack 06/09/2006 17:37

salut
ça fait plusieurs fois que je visite votre site et je le trouve vraiment tres intéressant, je connais moi aussi le massif des maures et je suis d'accord sur tout ce que vous dites. bonne continuation
amicalement