La Faune des Maures

Publié le par Gerome

Avec près de 70% de son territoire recouvert de forêts, le Var est le second département le plus boisé de France, après les Landes et le premier par la diversité de ses essences. Le Massif des Maures s'étale sur 150000 hectares, il est de ce fait le plus important espace forestier du Var. Son sol issu de roches schisteuses, nourrit le chêne liège. La tranquilité de ses vallons sauvages permet à la tortue d'Hermann une survie très relative.
Cet écosystème demeure très fragile, quiconque rentre dans cet espace doit le protéger. Il faut agir avec ce massif comme dans sa propre maison.


Le massif et la plaine des Maures sont réputés pour abriter nombre d'espèces animales. Outre le sanglier et le renard qui sont les symboles de la Forêt, on compte 5 espèces de chauve-souris :
-Grand Murin (Myotis myotis)
-Minioptère de Schreibers (Miniopterus schreibersi)
-Petit Murin (Myotis blythii)
-Petit Rhinolophe (Rhinolophus hipposideros)
-Vespertilion de Bechstein (Myotis bechsteini)

On rencontre, mais plus rarement des blaireaux, des martres, des genettes, et des lièvres.
Les oiseaux et rapaces ne sont pas en reste avec le circaète Jean-le-Blanc, les rapaces nocturnes comme la chouette chevêche, la chouette hulotte ou le hibou grand-duc dont le cri mélancolique accompagne au soir le randonneur qui redescend des crêtes.

L'ensemble des sites littoraux accueille de nombreuses espèces d'oiseaux nicheurs, hivernants ou migrateurs. Beaucoup de ces espèces sont rares ou menacées :
Martinets, choucas et autres espèces nichent dans les falaises rocheuses hantées par le faucon pèlerin mais surtout par le goéland leucophée dont les effectifs sont en pleine expansion (ce qui n'est pas sans poser des problèmes d'environnement). Les îles d'Hyères abritent des colonies d'oiseaux migrateurs qui s'y reproduisent, comme le puffin cendré, espèce menacée par des prédateurs introduits par l'homme, comme les chats harets (ex-chats domestiques redevenus sauvages).
Les zones humides sont des sites de passage ou de nidification pour de nombreuses espèces : mouette rieuse, busard des roseaux, butor étoilé dans les zones humides; flamant rose, sterne, chevalier gambette, avocette élégante, échasse blanche dans les zones salines.

couleuvre-a-collier.jpg
Voici une belle couleuvre à collier

Les reptiles sont aussi très présents :

- orvet, lézard vert et lézard ocellé, couleuvres (couleuvre d'Esculape, couleuvre vipérine, coronelle girondine)
- Tortue aquatique, la Cistude d'Europe et bien évidemment la Tortue d'Hermann, symbole et masquotte des Maures, masquotte bien malmenée depuis ces dernières années dont le nombre a dangereusement chuté.


Publié dans Nature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article