Autoroute gap-grenoble : cette aberration

Publié le par Gerome

L'homme est à la poursuite du temps qui passe, voulant sans cesse réduire ses temps de trajet où qu'il aille. Comme si la mort en personne le poursuivait, l'homme court, toujours plus vite, sans regarder derrière lui et sans regarder devant non plus......il regarde sa montre et lorsqu'il relèvera la tête il sera trop tard, encastré dans le mur de la honte, il regrettera ses choix mais c'était avant qu'il fallait réagir.

Depuis une vingtaine d'années, on nous bassine avec le tracé de l'autoroute gap-grenoble. Ce projet fait plus couler d'encre que de goudron pour le moment, et c'est pas moi qui m'en plaindrai.
Depuis le commencement ce projet a fort heureusement connu beaucoup d'obstacles : le choix entre deux tracés, l'hostilité judicieuse et bien placée de la région rhône-alpes qui n'a que faire d'une autoroute supplémentaire, le courage et la combativité des écologistes ont fortement ralenti le projet.

Le fameux tronçon d'autoroute dont il est question fait 92 km. Le temps de trajet actuel entre gap et grenoble est de 1h40, grâce à ce fabuleux tronçon qui va littréralement changé la vie de tous les gapençais il ne sera plus que de.................1h20!!!!!!
Mesdames et messieurs, vous avez devant vous une représentation très fidèle de la bêtise humaine, aucune conscience environnementale, aucune morale, juste le fric et le prestige. Cette autoroute est plus une affaire politico-économique qu'une affaire d'utilité publique.
Comment peut-on, avec toute l'intelligence du monde, massacrer l'environnement pour gagner 20 minutes de trajet?????? C'est impensable.














Le pire dans tout ça, c'est que les gens qui réalisent ces études et ces projets ont générallement un niveau universitaire excellent, ce sont des personnes brillantes de part leur intelligence et leur culture; alors comment se fait-il qu'ils agissent en parfaits débiles??? A croire qu'intelligence ne rime pas avec conscience, on l'aurait su depuis longtemps.

L'humanité se trouve à la croisée des chemins, elle doit faire un choix important, peut importe lequel, l'un ou l'autre boulversera totalement nos vies : le choix de rester figé, paralysé dans notre confort et notre matérialisme, un choix assez simple en somme, pas besoin de se forcer.
Et puis il y a un deuxième  choix : celui de la mobilité, renverser nos habitudes de consommation, se préoccuper de la Terre, développer une conscience écologiste, privilégier une décroissance plutôt qu'une croissance sans bornes et destructrice...
On a le choix de nos actes et on a le devoir de les assumer.

Cette autoroute est en contradiction avec les études scientifiques les plus sérieuses concernant le réchauffement climatique, elle génerera une destruction partielle de la faune et de la flore, un recul supplémentaire de l'habitat animal, une pollution visuelle et sonore avant d'engendrer une pollution atmosphérique dont on se passerait bien. L'autoroute gap-grenoble est une insulte à la Terre, une insulte aux humains, une insulte à notre futur, en bref une aberration écologique.
Citoyennes, citoyens, le jour où les tractopelles commenceront à tout dévaster, nous devrons êtres nombreux à manifester notre opposition.





Publié dans Hautes-Alpes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Adrien 22/02/2011 20:29



Raisonnement crétin. Vous êtes responsables de tous les accidents de la route entre Grenoble et Gap.



Gerome 23/02/2011 08:09



Non je ne crois pas et puis de toute façon le débat est clos vu que le tronçon est finalement abandonné.



Bazer 01/02/2010 09:30


Bonjour,
Un pétition a été mise en place dans le but de faire penser que tous les Hauts-Alpins et autre Français sont pour l'autoroute A51 maintenant.
Si vous avez envie de réagir contre la pétition en cours rendez-vous sur :
http://a51alternative.blog.free.fr/
Signez la pétition contre l'idée de l'A51 : http://jesigne.fr/a51alternative

A bientôt