Ampoules à incandescence : la fin des 60 watts

Publié le par Gerome

La plan de retrait des ampoules à incandescence a franchi hier une importante étape, avec la disparition des rayons des ampoules de 60 W, segment le plus important du marché.


Après le retrait des 100 W il y a un an, puis des 75 W le 31 décembre 2009, c'est au tour des ampoules à incandescence de 60 watts, qui représentaient 80% du marché, d'être retirées de la vente. En 2012, toutes les ampoules à filament auront disparu des rayons.

Alors que l'éclairage représente 9% de la facture d'électricité des ménages français, les consommateurs sont invités à préférer désormais des ampoules moins énergivores, les fluocompactes, dites basse consommation (LBC) étant les plus courantes. Ces ampoules consomment 4 à 5 fois moins d'énergie que celles à incandescence, et durent 6 à 10 fois plus longtemps. Et le ministère du Développement durable de rappeler que si les ampoules basse consommation sont plus chères à l'achat, elles permettent un gain net "qui peut aller jusqu'à plusieurs dizaines d'euros sur la durée de vie de l'ampoule".

filament-incandescent.jpg

Selon l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), le remplacement des ampoules à incandescence par des lampes basse consommation devrait permettre à la France d'économiser chaque année 6 térawatts-heure de consommation d'électricité, soit l'équivalent de deux fois la consommation annuelle des Parisiens. 

 


 L'agence rappelle également que si  les ampoules à incandescence ne sont pas recyclables du tout, les lampes à basse consommation le sont à 93%. Les 7% restants sont du mercure, une matière dangereuse qui a un impact sur l'environnement, et doit être vitrifié puisqu'il ne peut pas être recyclé. Les consommateurs sont donc invités à déposer leurs ampoules usagées dans les bacs prévus à cet effet chez les revendeurs. 

 


Publié dans Les bonnes nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article