Bientôt des centrales solaires le long des voies de chemin de fer

Publié le par Gerome

Eolfi, filiale de Veolia Environnement, et Réseau ferré de France (RFF) ont annoncé ce lundi la création d'une société commune, dénommée «Airefsol Energies». Elle sera chargée de concevoir et développer des centrales de production d'électricité verte sur les espaces fonciers de RFF dont il ne se sert pas pour ses activités ferroviaires. Avec un patrimoine de 103.000 hectares, RFF est le deuxième propriétaire national.

 

Centrale-solaire-Seville-PS20-PS10


Airefsol Energies a recensé une vingtaine de sites, répartis sur l'ensemble du territoire national. «Les terrains ont été sélectionnés selon leur pertinence géologique et environnementale, le souci de préservation des milieux naturels, l'intérêt économique», indique la compagnie dans un communiqué. Une première tranche, destinée à la production d'électricité photovoltaïque, visera un objectif de 100 MW.


Eolfi est un producteur d'électricité verte, qui développe des parcs éoliens et solaires, en France, en Espagne, en Grèce, en Pologne ou aux Etats-Unis. Créé en 1997, RFF s'occupe de gérer, moderniser et commercialiser les 30.000 km de lignes ferroviaires en France.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article