Chauffer une piscine grâce à un crématorium, l'idée écolo du jour

Publié le par Gerome

La mort, une énergie renouvelable comme les autres? Dans la ville de Redditch, près de Birmingham  en Angleterre, un conseil de quartier milite pour chauffer le nouveau complexe sportif grâce à la chaleur émise par le crématorium voisin. Selon les membres du conseil, la chaleur captée pourrait permettre d'économiser près de 17.000 euros par an. Mais certains ont des scrupules à utiliser la chaleur générée par les incinérations, rapporte le quotidien britannique The Guardian.


«Nager dans une piscine chauffée grâce à la mort de ses proches, c'est un peu étrange»

Des réunions avec les habitants de Redditch vont être organisées pour débattre du projet. Si tout le monde s'accorde sur la nécessité d'économiser l'énergie, l'origine de la chaleur pourrait en gêner certains. Ainsi, Simon Thomas, des pompes funèbres locales, est sceptique sur l'acceptabilité du projet: «Je ne sais pas si les gens seront à l'aise de nager dans une piscine chauffée grâce à la mort de leurs proches. C'est un peu étrange», juge-t-il.


Du côté du conseil de quartier, on est plus pragmatique: «Je préfère utiliser l'énergie plutôt que de la voir sortir de la cheminée et chauffer le ciel, plaide Carole Gandy, présidente du conseil de quartier. Cela ne fera aucune différence pour les gens qui utilisent le crématorium. Ce n'est pour l'instant qu'une proposition mais, pour ma part, je soutiens ce projet car il permettra à la mairie d'économiser de l'argent et, à plus long terme, d'économiser de l'énergie comme on nous recommande de le faire.»

 

 


Publié dans Les bonnes nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article