CLIMAT: l'horloge de l'Apocalypse avancée de deux minutes, à minuit moins trois

Publié le par Notre Terre

scientifiques-atomistes-apocalypse.jpg

 

L'horloge de l'apocalypse, qui symbolise l'imminence d'un cataclysme planétaire, a été avancée de deux minutes, à minuit moins trois, ont annoncé jeudi des scientifiques internationaux, citant la double menace du réchauffement climatique et le regain de tensions nucléaires.

 

Le Bulletin des scientifiques atomiques, une association qui compte dans ses rangs 18 prix Nobel, juge ainsi «très élevée la probabilité de catastrophe planétaire à moins que des mesures ne soient prises rapidement».

«Menaces extraordinaires à la survie de l'humanité»

La célèbre horloge indique maintenant minuit moins trois minutes, précise Kennette Benedict, présidente de cette association qui a créé en 1947 cette horloge symbolisant au départ l'imminence d'un cataclysme nucléaire.

«Aujourd'hui, le réchauffement climatique incontrôlé et une course aux armes nucléaires résultant de la modernisation des énormes arsenaux existant représentent des menaces extraordinaires et indéniables à la survie de l'humanité», a estimé Kennette Benedict en annonçant cette décision lors d'une présentation à Washington.

 

L'horloge n'a jamais été aussi près de minuit depuis 1984, quand elle avait également été réglée à 23h57 au moment le plus tendu des relations américano-soviétiques. Depuis sa création en 1947, l'horloge de l'apocalypse a été ajustée 18 fois, de minuit moins deux en 1953, quand les Etats-Unis ont décidé de produire la bombe à hydrogène, à minuit moins 17 minutes en 1991, à la fin de la Guerre Froide.

 

 


 

 


Publié dans Nature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article