Corail : les récifs asiatiques sont décimés par le réchauffement des eaux

Publié le par Gerome

D'après une étude publiée par des chercheurs australiens, les coraux du sud-est asiatique et de l'océan Indien connaissent une mortalité très inquiétante, la plus massive jamais enregistrée au cours de ces dix dernières années. Un phénomène attribué au réchauffement des eaux.

corail.jpg

 

Comme l'explique le centre australien d'étude des récifs coralliens, cette mortalité a été engendrée par un afflux d'eau chaude dans l'océan Indien, qui a provoqué le blanchiment des coraux et leur mort, de l'Indonésie jusqu'aux Seychelles. L'étude indique que le phénomène a également touché des récifs des Philippines, du Sri Lanka, de Birmanie, de Thaïlande, de Malaisie et de Singapour.

 

"Il s'agit certainement du pire épisode de mortalité des coraux depuis 1998. Il pourrait s'avérer être le pire connu par les scientifiques", alerte Andrew Baird, l'un des chercheurs ayant mené cette étude. Il y a douze ans en effet, un afflux d'eaux chaudes avait eu un impact catastrophique sur les barrières de corail à travers le monde.Pour M. Baird, l'ampleur du phénomène est si importante, en raison d'une hausse de la température de l'océan bien plus forte que la normale, qu'il s'agit "presque certainement d'une conséquence du réchauffement climatique".

 

Les chercheurs soulignent qu'il est encore trop tôt pour savoir si la Grande Barrière de corail australienne sera touchée, mais ils estiment que les coraux de la mer d'Andaman et du centre du Pacifique ont de forts risques d'être touchés.

 


Publié dans Nature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article