De l’électricité produite avec de l’eau et de l’alcool

Publié le par Gerome

L’Ecole polytechnique de Zurich a mis au point une molécule qui transforme l’eau et l’alcool en énergie. Les scientifiques espèrent pouvoir fabriquer une pile à combustible à partir d’elle.

 

topelement2.jpg

 

Il sera peut-être bientôt possible de produire de l’électricité avec de l’eau et de l’alcool dans une pile à combustible grâce à une molécule mise au point à lEPF Zurich.  Cette molécule pourrait aussi transformer le CO2 en carburant, a indiqué lundi l’EPFZ.

La molécule en question est un catalyseur. Si on ajoute ce catalyseur à un mélange de méthanol et d’eau, la réaction produit de l’hydrogène et du CO2.

On obtient aussi ce résultat avec les méthodes actuelles, mais celles-ci exigent de hautes températures et de fortes pressions. Avec la molécule mise au point par l’EPFZ, la réaction a lieu à moins de 100 degrés et à pression atmosphérique normale.


Monoxyde de carbone


Le processus zurichois a un autre avantage: la réaction produit du CO2 (dioxyde de carbone) et non du CO (monoxyde de carbone). Dans les piles à combustibles actuelles, le CO entrave le bon fonctionnement du catalyseur après une certaine durée.

L’EPFZ espère développer prochainement une pile à combustible fonctionnant avec la nouvelle molécule. Une première application pourrait être la fabrication d’une micro-pile à combustible qui produirait l’énergie nécessaire pour une montre.


Les scientifiques zurichois pensent qu’il est aussi envisageable d’inverser la réaction. A partir de CO2 et d’hydrogène, il devrait être possible de produire du méthanol qui serait ensuite utilisé comme carburant.

 

 


Publié dans Les bonnes nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article