De l’intérêt des toilettes sans eau

Publié le par Gerome

Le manque de toilettes dans de nombreuses régions du monde créé des problèmes majeurs de santé publique.

 

toilettes_seches.jpg


 

La non-viabilité des réseaux d’assainissement et le manque de toilettes dans les pays en développement (PED) sont devenus des causes majeures de sérieux problèmes de santé publique.  Des travaux scientifiques ont pourtant permis la conception de toilettes qui n’utilisent que peu voire pas d’eau pour recycler les déchets organiques, mais ceux-ci peinent à s’imposer dans ces Etats, encore peu sensibilisés au développement durable. Tant et si bien qu’au total, les eaux usées sont très souvent rejetées dans des fleuves qui parcourent les villes.


Selon de nombreux chercheurs et experts, la solution ne résiderait pas dans des toilettes de type occidentales avec des égouts centralisés, mais dans le développement de structures permettant un traitement plus efficace des déchets et utilisant beaucoup moins d’eau.

 

La solution du recyclage


 

Rappelons qu’en août dernier, l’association dirigée par l’ancien magnat de l’informatique Bill Gates a récompensé un projet de construction de toilettes « vertes » dans les contrées défavorisées par le biais du concours Reinvent the toilet (« Réinventez les toilettes »). Parmi les 28 projets sélectionnés, beaucoup ont été salués pour avoir mis en avant le recyclage. Le grand gagnant, lui, était pourvu d’une source d’énergie durable et d’un réacteur électrochimique décomposant l’urine et les matières fécales afin de générer de l’hydrogène gazeux, lequel, une fois stocké dans des piles à combustible, peut réapprovisionner les toilettes en énergie.


A noter également que plusieurs projets ont vu le jour en Asie du Sud, où des entrepreneurs avant-gardistes ont mis au point des toilettes pour habitation qui recyclent les eaux de pluies. Dans certaines régions du globe, les populations ont toutefois encore besoin d’être convaincues que les toilettes dont nécessaires. Il faudra donc, en plus d’un travail de forme, un travail de fond colossal.

 

 


Publié dans Nature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article