26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 08:37

Paris va tester l’éco-pâturage, à partir du mois d'avril. Le principe : utiliser des animaux pour entretenir un espace vert de façon à limiter le recours aux engins mécaniques et aux produits phytosanitaires.

 

mouton.jpg


Le printemps commençant à pointer le bout de son nez, Paris se prépare à bichonner ses espaces verts. Mais cette année, les "ouvriers" des jardins pourraient être d'un genre un peu particulier ! Dès le mois d'avril, la ville de Paris a en effet décidé d’expérimenter l’éco-pâturage. Cela consiste à utiliser des animaux pour entretenir un espace vert, ce qui permet de limiter le recours aux engins mécaniques, sources de bruit et consommateurs de carburant, et aux produits phytosanitaires tels que les désherbants.


Le mois prochain, ce ne sont pas des machines qui viendront tailler les pelouses mais bien des moutons ! L'expérience démarrera grâce à des ovins provenant de l’île bretonne d’Ouessant qui procèderont naturellement à la tonte d’"un terrain de 2 000 m² en friche" appartenant au service des Archives de Paris, dans le XIXe arrondissement. Si ce sont ces moutons là qui ont été choisis, c’est parce qu’ils sont à la fois résistants et de petite taille, ce qui permet "une manipulation plus aisée", souligne la municipalité.


L’objectif de cette première expérience est d’évaluer si ce type de gestion écologique des espaces verts est applicable dans un milieu urbain dense comme Paris intramuros. Cette expérimentation est prévue en "plusieurs périodes" d’avril à octobre. Entre chaque période de pâturage, les animaux seront hébergés par la Ferme de Paris, située dans le bois de Vincennes, laquelle sera chargé de leur suivi sanitaire.


En cas de résultats probants, d’autres expérimentations pourraient suivre, par exemple dans les bois de Vincennes et de Boulogne, indique la mairie.

 

 


Partager cet article

commentaires

Danielle 26/03/2013 10:48

Très bonne nouvelle ! Espérons que cette bonne initiative trouvera de l'écho partout.

Gerome 28/03/2013 02:25



oui je suis sûr que ce cas fera école