Des panneaux photovoltaïques imprimés à la vitesse de l’éclair

Publié le par Gerome

Grâce à une nouvelle imprimante, une équipe de scientifiques australiens est parvenue à imprimer des panneaux photovoltaïques souples de la taille d’une feuille A3, à raison d’une cellule solaire toutes les deux secondes.


Panneaux-solaires-imprimes.jpg

 

Une technique simple

« Nous utilisons les mêmes techniques que celles que l’on utiliserait pour imprimer une image en sérigraphie sur un T-shirt », explique le coordinateur du projet et chercheur à l’Université de Melbourne, David Jones. Les cellules solaires sont directement imprimées avec des encres semi-conductrices sur des supports fins et souples en plastique ou en acier. La simplicité de la technique et la rapidité et l’ampleur de la production des panneaux solaires offrent de multiples possibilités.


Une multitude d’applications

« Il existe tant de choses que l’on peut faire avec des panneaux de cette taille », se réjouit le spécialiste des matériaux Scott Watkins. « Nous pouvons les intégrer aux panneaux publicitaires, aux éclairages et à d’autres éléments interactifs. Nous pouvons même les insérer dans les housses d’ordinateurs portables afin d’offrir une alimentation de secours à l’appareil qu’elles contiennent. »

« Nous envisageons qu’un jour [ces panneaux] seront stratifiés aux fenêtres qui couvrent les gratte-ciels », ajoute Jones. « En imprimant directement sur des matériaux comme l’acier, nous serons également en mesure d’intégrer les cellules aux matériaux de toiture. »


Les cellules photovoltaïques organiques, qui produisent entre 10 et 40 watts d’électricité par mètre carré, pourraient également être utilisées pour améliorer l’efficacité des panneaux solaires en silicium. « Les différents types de cellules captent la lumière depuis différentes parties du spectre solaire. Plutôt que de se faire concurrence, ces technologies sont donc en réalité très complémentaires », déclare Watkins.


L’Australie à la pointe de la technologie solaire

Les scientifiques prévoient que le futur bouquet énergétique mondial dépendra de nombreuses sources d’énergies non conventionnelles. Pour Watkins, l’Australie se doit donc de développer de nouvelles technologies qui permettent en particulier de profiter de son ensoleillement. De nouvelles installations devraient bientôt faire du site du projet l’une des plus grande imprimerie de panneaux solaires au monde.

 

 


Commenter cet article

Clémentine 07/08/2013 13:51


Si cette idée est développée à l'échelle mondiale, cela sera une avancée immense dans l'énergie solaire et renouvelable en général. Et j'espère
que cela sera le cas.