8 février 2014 6 08 /02 /février /2014 13:50

En 2012, l'éolien et le photovoltaïque avaient respectivement couvert 3% et 0,8% de la consommation française de courant...

 

energies renouvelables


L'éolien (3,3%) et le photovoltaïque (1,0%) ont couvert à eux deux 4,3% de la consommation d'électricité française en 2013, contre 3,8% en 2012, selon un bilan publié ce jeudi.

L'énergie du vent a permis de produire 15,9 térawattheures d'électricité l'an passé, soit une progression de 6%, selon ce «panorama des énergies renouvelables 2013» publié par les gestionnaires de réseaux RTE et ERDF, et le Syndicat des énergies renouvelables (SER). La puissance éolienne installée (c'est-à-dire les turbines en exploitation) a atteint 8.143 mégawatts fin 2013 (+630 mégawatts sur un an), pour un «facteur de charge» moyen de 24%, signifiant que les éoliennes françaises ont en moyenne tourné au quart de leur capacité maximale. La production éolienne électrique a oscillé entre un nouveau record de 6.441 mégawatts (le 23 décembre 2013 à 21h) et un minimum de 23 mégawatts (le 22 juillet à midi), selon le bilan.

 

Records


Si les éoliennes ont très ponctuellement couvert plus de 15% de la demande hexagonale d'électricité, elle n'ont représenté plus de 4% de la consommation que durant 30% de l'année. Par région, la couverture la plus élevée par l'éolien revient à la Champagne-Ardenne (22,3%), devant la Picardie (14,2%) et le Centre (7,6%); l'Aquitaine (0%), l'Ile-de-France (0,1%) et PACA (0,4%) étant en queue de peloton. Côté photovoltaïque, la production a été de 4,6 térawattheures, soit une progression de 16,2% sur un an.

 

Le parc solaire, qui a atteint 4.330 mégawatts au 31 décembre 2013 (+752 mégawatts sur un an) a affiché un facteur de charge moyen de 13%. Le record a été atteint le 11 août à 14 heures, avec un pic de 7,3% de la consommation et une production de 2.819 mégawatts. Au mois d'août, 658 gigawattheures d'électricité photovoltaïque ont été produits (un nouveau record mensuel), contre 144 gigawattheures pour le mois de janvier, le plus faible de l'année, conformément aux fluctuations saisonnières de l'ensoleillement.


Par région, le photovoltaïque a couvert 5,1% de l'électricité en Corse. Suivent PACA (2,9%), Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées (2,6%) et Aquitaine (2,1%). L'Ile-de-France (0,1%), la Picardie, la Haute-Normandie et le Nord-Pas-de-Calais (0,2%) ferment la marche. En 2012, l'éolien et le photovoltaïque avaient respectivement couvert 3% et 0,8% de la consommation française de courant.

 

 


Partager cet article

Published by Notre Terre - dans Les bonnes nouvelles
commenter cet article

commentaires