Espérance de vie, le mensonge

Publié le par Gerome

esperance-de-vie.jpg

 

VIVONS-NOUS VRAIMENT PLUS LONGTEMPS?
NON,.... MAIS ON LE CROIT.

Les médias martèlent que l’espérance de vie ne cesse de s’allonger. Et ce grâce aux progrès de la médecine. Or l’Etat français dépense actuellement près d’un milliard d’euros par jour pour assurer les soins de la population. Malgré l’énormité de cette somme, le nombre de malades augmente et la morbidité a plus que doublé depuis 1970. Auto-persuasion naïve ou manipulation du lobby pharmaceutique?


Dans un article paru dans le magazine Nexus n° 74 des mois de mai et juin, Sylvie Simon, journaliste entêtée qui fait son boulot (ce qu’on ne peut plus dire de la majorité des journalistes de la presse actuelle quand il s’agit de santé publique) compare les faits avec la propagande pharmaceutique et remet les pendules à l’heure. Et les faits sont têtus.

(..) L’amélioration de notre espérance de vie par la médecine est l’une des plus grandes contrevérités de ce siècle qui relève d’une manipulation de chiffres. Il est exact que la mortalité infantile, en bas âge et en couche, a fortement diminué grâce à l’hygiène de vie, mias la mortalité prématurée, c’est à dire celle qui intervient avant l’âge de 65 ans, est à l’origine de 25% des décès annuels dans l’Hexagone.


(…) Le 14 février 2004, le professeur Dominique Belpomme, cancérologue à l’hôpital Georges-Pompidou, a confirmé sur France Inter que l’allongement de la durée de vie au-delà de soixante ans était quasiment nul et que les chiffres optimistes viennent surtout de la réduction de la mortalité néonatale et infantile, grâce aux antibiotiques et, encore une fois, à l’hygiène de vie.
Ce qui n’empêche pas certains (mal informés?) d’entonner encore et encore le même refrain avec le même enthousiasme:

(…) Le 29 septembre 2005, Thierry Breton, ministre de l’Economie, affirmait sur France Inter que “l’espérance de vie s’allonge de trois mois par an” grâce aux sommes dépensées par la Sécurité sociale. Et depuis, ces propos sont repris ad libitum par toutes nos autorités de santé, afin de convaincre de leur efficacité.


Ces affirmations sont d’autant plus ridicules que les nombreuses personnes âgées encore en vie ont eu très peu recours à la médecine chimique dans leur jeunesse, mangent sainement, et ont laissé les maladies infantiles forger leur système immunitaire sans vaccins.
(…) Non seulement, nous ne vivons pas plus vieux qu’autrefois, mais nous sommes de plus en plus malades et de plus en plus dépendants de l’industrie médico-pharmaceutique.

 

 

 

 

 

 

Source:https:// essaipat.wordpress.com/2011/05/ 24/ vivons-nous-vraiment-plus-longt emps-non-mais-on-le-croit/
ARTICLES:
http://www.intelligenceverte.org/EsperanceVie.asp

http://www.alimentation-responsable.com/un-constat-inquietant

http://www.liberation.fr/medias/01012325728-l-esperance-de-vie-a-commence-a-baisser

VIDEOS:
"Alerte à Babylone"
avec Claude Bourguignon:
http://www.koreus.com/video/alerte-babylone.html

"Alerte dans nos assiettes"
Le film entier (5 parties se suivent): http://www.dailymotion.com/video/xdeq2t_alerte-dans-nos-assiettes-1x5-fr-ph_news#

AUTRES INFORMATIONS:
Qu'il y a t'il dans mon assiette???:
http://www.pesticides-non-merci.com/alimentation-pesticides.html

http://www.pesticides-non-merci.com/pesticides-sante.html

 

 


Publié dans Nutrition & Santé

Commenter cet article

Danielle 23/07/2013 23:10


Rien n'est, malheureusement, plus vrai...


J'essai de réveiller les consciences mais je passe plus pour une illuminée (pas illuminati...) qu'autre chose.


J'ai beau prouver que depuis que je me soigne avec les huiles essentielles... J'ai beau prouver que depuis que j'achète exclusivement ma nourriture bio et plus aucun plat cuisiné, je vais 1000
fois mieux... Ils continuent tous à acheter leurs petites pilules ainsi que celles de leurs enfants ! à la pharma et engrassent des labos qui les tuent...


J'ai beau leur expliquer qu'en fabriquant nos produits de soin nous même (gel douche, dentifrice, shampoing grace à certains sites (comme aroma-zone), non seulement on fait des économies mais on
a des produits de bien meilleure qualité...


J'ai beau leur transférer des articles comme le vôtre ou d'autres du même genre...


Rien n'y fait... bref, perso, j'ai renoncé.


Ils sont tous heureux de prendre leur vacance dans des endroits polués, qui pue et où le bruit est assourdissant, tous heureux d'être "over bookés", tous heureux de courir après l'argent, tous
heureux de faire semblant de vivre...


Bref, perso, j'ai renoncé à tenter de réveiller les consciences... La liberté n'est qu'un vain mot dont ils ont tous oublié la Vraie signification et ils acceptent tous de payer leur future
petite boîte...


Je les entends même me répondre que c'est la vie... La plupart on pourtant tous des enfants !...  qu'ils font
finalement en espérant que ces enfants prendront soin d'eux lorsqu'ils seront vieux... De l'égoïsme à l'état pur.

Gerome 24/07/2013 09:09



A titre individuel et au cas par cas, j'ai moi aussi arrêté de m'évertuer à parler d'écologie ou de mode de vie plus sain. En général on m'écoute par politesse et le plus souvent on me répond
"oh, de toute façon, il faut bien mourir de quelque chose". Il y a une certaine fatalité chez les gens, une résignation, comme si c'était gravé dans le marbre.


Fort de ce constat, j'ai créé Notre Terre, pour toucher le plus grand nombre de personnes mais surtout en sachant que les internautes qui iront sur mon site, le feront de leur plein gré, comme
vous.


Je n'ai que 30 ans et je remarque que c'est ma génération qui paie pour nos parents et grands parents et qu'en même temps c'est nous qui éduquons nos aînés. L'éducation à l'environnement n'est
pas chose aisée.


Mais le plus dur au final est de vivre en accord avec ses principes et d'arriverr à les inculquer aux autres.