L'islande : le pays le plus propre du monde

Publié le par Gerome

Comme bien souvent on s'apperçoit que les pays nordiques et anglo-saxons ont de meilleures considérations pour la sauvegarde de l'environnement que leurs voisins, la france notamment où la plupart des Forêts en plus d'être des sanctuaires pour la faune et la flore abritent quantité d'immondices issues de nos maisons....Chez nous le plastique est roi, quand ce n'est pas les capotes usagées témoins laiteux de coïts en pleine nature.

 

Selon les chercheurs des universités de Yale et de Columbia, cette île nordique termine en première place des 163 pays classés dans son Indice de performance environnementale.

 

islande_3.jpg


Les chercheurs ont classé les pays en fonction de 25 indicateurs, y compris la qualité de l'eau et de l'air, les émissions de gaz à effet de serre et l'impact de l'environnement sur la santé de la population. Un score de 100 est excellent. Sierra Leone arrive en dernier sur la liste, avec un score de 32. Les États-Unis sont dans le peloton avec un score de 63,5. L’Islande est en tête avec un score de 93,5 grâce à son eau propre et abondante, ses nombreuses réserves naturelles, son excellent système de soins médicaux et une grande quantité d’énergie géothermique extrêmement peu polluante.


Eyjafjallajokull va-t-il gâcher les choses pour l’Islande lors du prochain classement en 2012 ? La réponse est non. « Nous ne tenons pas compte des catastrophes naturelles » déclare Daniel Esty, professeur de droit environnemental à Yale, qui dirige l’EPI et auteur de l’ouvrage acclamé Green to Gold. L’indice est pondéré selon des mesures qui surveillent la performance du gouvernement par rapport aux objectifs de politique environnementale, comme l’accès à des installations sanitaires et de l’eau propre, la protection des habitats et les émissions industrielles. C’est la quantité de dioxyde de soufre dégagée par la consommation de carburant qui compte, et pas celle que dégagent les volcans.

 


Publié dans Les bonnes nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article