La fonte actuelle du glacier Pine Island aura des conséquences dramatiques

Publié le par Notre Terre

pine-island-map.001.jpg

 

L'un des plus gros glaciers du monde serait dans une phase de fonte irréversible...


Les effets du réchauffement climatique n'ont pas fini de se faire sentir. Une équipe internationale de chercheurs, pilotée par le Laboratoire de glaciologie et de géophysique de l'environnement (LGGE) de Grenoble, vient ainsi de démontrer que la fonte du glacier de Pine Island, dans l'Antarctique, est inexorable. Responsable de 20% de la perte totale de l'Antarctique occidental, ce glacier pourrait reculer encore d'une quarantaine de kilomètres à l'horizon des cinquante prochaines années. Les conséquences sur l'élévation du niveau des eaux seront gravissimes : « En relarguant plus de glace vers l'océan,  le glacier contribuera trois à cinq fois plus à l'élévation du niveau des mers qu'il le fait actuellement » précise Gaël Durand, chercheur CNRS au LGE et co-auteur de l'étude.


Digues de protection


Quelles conséquences pour la planète ?  «Ce n'est pas très  réjouissant.  D'ici 2100, on s'attend à des élévations du niveau comprises entre 26 et 82 cm», poursuit Gaël Durand. Au-delà de cette date, «les gens qui habitent dans des régions dont l'altitude est proche de la mer, comme New York, Miami, le delta du Nil ou encore les Pays-Bas pourraient être touchés si le niveau de la mer augmente d'1 mètre par siècle. Il faudra construire et relever des digues ». En revanche, ailleurs, la menace est plus proche : « Plus le territoire a une altitude peu élevée, plus il sera impacté. Pour certaines iles du pacifiques, quelques dizaines de centimètres peuvent représenter un danger majeur.

 

En France, la première région impactée par l'élévation du niveau des mers serait vraisemblablement la Camargue. Il faut d'ores et déjà se poser des questions sur la protection ou la migration des populations » conseille le chercheur.

Publié dans Nature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article