La pollution des transports baisse en Europe

Publié le par Gerome

Plusieurs polluants engendrés par les transports ont vu leur quantité d'émissions diminuer en 2009 au sein de l'Union européenne. Toutefois, cette chute semble être bien plus liée à la crise économique qu'à des efforts mis en place pour réduire la pollution.

 

0099-large.jpg


L'Agence européenne pour l'environnement (AEE) vient de publier un rapport sur la pollution émise par le secteur des transports. Le bilan dressé est positif, puisque "pour la quasi-totalité des polluants générés par les transports, le niveau des émissions a diminué en 2009" indique le professeur Jacqueline McGlade, directrice exécutive de l’AEE. Toutefois, cette chute est liée à une diminution de la demande qui trouve son origine dans la récession économique.


"Il faut donc maintenant que le système des transports en Europe opère une transition bien plus marquée pour éviter les augmentations d'émissions, y compris en période de forte croissance économique" souligne-t-elle. Le rapport de l’AEE montre certains progrès en matière d'efficacité énergétique des véhicules. En 2010 par exemple, les voitures neuves étaient environ 20% plus efficaces que dix ans plus tôt. Mais ces améliorations "relativement modestes, sont dans bien des cas annihilés par l'augmentation de la demande de transport, même si la récession a causé un ralentissement de l’activité dans certains secteurs" explique le rapport.


Entre 1990 et 2009 en effet, la demande a augmenté d’environ un tiers. Au cours de la même période, une hausse de 27 % des émissions de gaz à effet de serre issue des transports était enregistrée. En 2009, le secteur des transports étaient ainsi responsables de 24% de l’ensemble des émissions de gaz à effet de serre dans l’Union européenne.

D'ici à 2050, la Commission européenne souhaite voir les Etats membres réduire ces émissions de 60% par rapport aux niveaux de 1990. Pour atteindre cet objectif, l'UE doit parvenir à une baisse totale de 68% au cours des quarante prochaine années. Une réduction qui semble aujourd'hui peu réalisable. "Le secteur européen des transports doit être ambitieux afin d’atteindre ses objectifs", souligne le rapport.

 

 


 

 


Publié dans Les bonnes nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article