11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 13:42

Audit-filiere-Miel.PNG

 

15 000 tonnes de miel ont été produites l'année dernière, un niveau historiquement bas, rapporte RTL. Les populations d'abeilles sont notamment particulièrement touchées par les pesticides.


2013, année noire pour les agriculteurs français, dont la production atteint des chiffres historiquement bas. L'Union Nationale de l'Apiculture Française (UNAF) s'inquiète notamment de l'effet nocif des pesticides sur les populations d'abeilles. Un apiculteur venu de la région Rhône-Alpes expliquera notamment ce mardi à Paris comment il a perdu la totalité de sa population d'abeilles en un an.


15 000 tonnes de miel seulement ont été produites en 2013, soit "la récolte la plus faible jamais connue en France", rapporte RTL. Principales causes de l'hécatombe citées par les apiculteurs: les grandes cultures -la radio nationale cite l'exemple d'"un champ de maïs immense sans aucune autre fleur-, les parasites et les pesticides.

Face à cette baisse inquiétante de la production, les apiculteurs demandent de l'aide au gouvernement et en appellent également aux agriculteurs, qui ont eux aussi besoin d'abeilles pour polliniser leurs cultures.


Partager cet article

Published by Notre Terre - dans Nature
commenter cet article

commentaires