20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 14:24

Tarder à agir sur le réchauffement climatique va augmenter les coûts et réduire les options pour lutter contre ses effets, selon un rapport de l'ONU en préparation.

 

desert-sable



Plus le réchauffement climatique augmentera, plus les technologies nécessaires pour remédier à ses conséquences néfastes seront coûteuses, avertit un nouveau rapport du Giec. Ce rapport préliminaire --le rapport définitif devrait être publié en avril--, obtenu par l'agence AP, souligne qu'en dépit des mesures mises en oeuvre jusqu'à présent, les émissions de gaz à effet de serre ont augmenté de 2,2% en moyenne entre 2000 et 2010, alors qu'ils avaient augmenté de 1,3% entre 1970 et 2000.


La principale cause de cette hausse des émissions de gaz à effet de serre est la combustion d'hydrocarbures (pétrole et charbon notamment), qui devrait encore augmenter, selon les prévisions des experts.

Avec la demande croissante d'énergie du à la hausse démographique et l'utilisation croissante de charbon pour produire de l'électricité, les experts estiment que ces émissions pourraient doubler ou tripler d'ici à 2050 par rapport au niveau de 2010, sauf si des améliorations dans les énergies propres sont "accélérées de manière significative".


Le rapport accuse les gouvernement de dépenser plus pour subventionner les sources d'énergies fossiles que de préparer la mutation vers des énergies propres.

 

Partager cet article

Published by Notre Terre - dans Nature
commenter cet article

commentaires