Le mur végétal le plus haut de France à Villeurbanne

Publié le par Gerome

Le mur végétal le plus haut de France va être érigé à Villeurbanne. Il contribuera à la biodiversité animale et végétale en ville et marquera avec originalité l'entrée Est de Villeurbanne.

Au cœur du quartier de Cusset, à l'angle du cours Émile-Zola et de la rue Francis-de-Pressensé, fréquentés par plus de 22 000 véhicules chaque jour, la Ville va ériger un mur végétal sur 17 mètres de hauteur pour 14 mètres de largeur.
Sa construction a des allures d'événement car ce sera le mur végétal le plus haut de France. Il a été pensé selon un principe de contreforts, avec des espaces en creux qui reprennent l'esprit des Gratte-ciel.

L'aménagement d'un tel mur contribue à la biodiversité animale et végétale en jouant un rôle de trait d'union entre les grands espaces (Parc de la Commune de Paris, Anneau bleu) et les plus petits espaces de cœurs de quartier (square Dreieich, place Balland) favorables à l'installation de l'avifaune. Cette surface végétale présente par ailleurs un intérêt écologique certain par la création d'une biomasse importante, facteur de régulation thermique en milieu urbain, de captation et fixation de pollution atmosphérique.

Le chantier va débuter en janvier pour une durée de cinq mois. Eric Pierre Ménard, le paysagiste concepteur du projet a travaillé sur une proposition qui évoluera au rythme des saisons avec des variations de couleurs qui donnera l'impression d'une pixellisation. Des arbustes à grandes feuilles seront plantés au sommet et son socle sera aménagé à la manière d'un mini square avec un bosquet de petits érables.

A Villeurbanne, l'espace public est pensé comme un lieu de partage et d'urbanité. La présence de la nature et la biodiversité participent au bien être en ville. La Ville continue à accroître le nombre et la superficie des espaces verts avec l'objectif de créer ou d'aménager des espaces naturels dans chaque quartier, dans toute la ville.

Publié dans Les bonnes nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article