Le Stauro : véhicule 100% écolo

Publié le par Gerome

stauro.jpg

Allez! Une fois n'est pas coutume, je vais parler bagnole, c'est vrai que le site de  Notre Terre n'est pas coutumier de ce genre d'article mais j'ai trouvé l'info suffisamment intéressante pour en parler. Alors oui, le fait d'écrire un article sur une voiture prototype ne va pas doper ses ventes, surtout que c'est une production locale et exclusive de l'Etat de Géorgie aux Etats-Unis, mais en tant que relayeur d'informations écolos, ile me semblait honnête intellectuellement de souligner les efforts de nos copains d'outre Atlantique!

Le Stauro est un engin à mi-chemin entre le tricycle et la voiture écologique. Imaginé par Taylor Welden, designer industriel, sa conception du véhicule à trois roues (deux devant et une derrière) a mobilisé une équipe de sept personnes, dont l'ingénieur Harry Schoell, inventeur du moteur. La totalité de sa structure externe, qui englobe les courbes de la voiture, a été conçue avec de l'aluminium recyclé. Les panneaux de carrosserie à base de résine sont modulaires et permettent aux utilisateurs de personnaliser leur véhicule.

Le respect de l'environnement atteint son apogée avec l'utilisation de pelures d'orange pour seul carburant, une solution locale, puisque l'engin a été conçu dans l'état de Géorgie aux Etats-Unis, situé à côté de celui de la Floride, dont la culture d'orange est l'une des spécialités. Les pelures d'orange sont riches en D-Limonene, une huile naturelle inflammable et non polluante. Un facteur essentiel pour limiter son empreinte carbone.

Publié dans Les bonnes nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tixier 15/01/2010 20:37


genial bonne jounee  A bientot merci pour vos idèes


Gerome 17/01/2010 09:14


merci pour votre commentaire. A bientôt bon dimanche


Terreetmer 13/01/2010 23:18


ah ça c'est genial  je te fais un retour 
Bonne nuit ;) 


Gerome 14/01/2010 19:36


ah ben je veux!! On se rend compte que l'homme est capable du meilleur quand il veux. A méditer...